Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'orgue ancien et moderne. Traité historique, théorique et pratique de l'orgue et de son jeu
Person:
Couwenbergh, Hilaire Victor
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39816/56/
33 
les orgues avec registres à soupapes se maintinrent, à l’exclusion de 
tout autre système, pendant près de deux siècles. L’invention des regis¬ 
tres à coulisse doit donc d’après lui, être reculée au XVIe siècle. Ce 
système a prévalu jusqu’à nos jours à tous les autres et est encore usité 
par tous les bons facteurs d’orgues contemporains. 
Le P. Ath. Kircher (Musurgia, i65o) nous a laissé une description 
de l’orgue dans ses parties principales telles qu’on les construisait à 
cette époque et à partir du XVIe siècle. Nous lui avons emprunté les 
fig. 2i en 22 représentant des sommiers à coulisses. 
Ce fut aussi vers la même époque qu’on inventa les tuyaux bouchés 
qui ont pour avantage d’être moins coûteux d’une part et d’enrichir 
l’orgue d’une famille nouvelle de jeux entièrement caractéristiques. Par 
la différence des tailles ou les proportions du diamètre d’un tuyau cylin¬ 
drique à sa longueur, on distingua enfin les jeux en jeux de grosse taille 
et de menue taille. Par l’emploi de la petite taille on parvint à donner 
aux jeux le tranchant des instruments à archet; de là la viole de 
Gambe, le violon, le violoncelle, etc.. Par la grosse taille on donna 
aux jeux une harmonie pleine et nourrie qui est le caractère du grand jeu. 
On varia aussi la forme des tuyaux et on y gagna une nouvelle 
variété de timbres caractéristiques. Tantôt on termina les tuyaux en 
pointe et on obtint la Spitzflöte, la Flackflöte, la Doppelflöte, le Gems- 
horn, etc., tantôt on surmonta un tuyau bouché d’un second tuyau fort 
mince en forme de cheminée; de là la Flûte à cheminée; on fit des 
tuyaux coniques, à pavillon, enfin on leur donna les formes les plus 
bizarres qu’on nomma Bärpfeife (tuyau d’ours), Cromorne, Zinck, Sourdine, 
Rancket, Schalmei, Apfel-regale (régale à pomme), Dolcan, etc. 
Prætorius nous renseigne sur la forme et les qualités des tuyaux 
ou jeux usités pendant la période du XVIe au XVIIe siècle. Plusieurs 
d’entre eux ont jusqu’aujourd’hui conservé plus ou moins leur forme 
originale ; d’autres ont subi des transformations utiles ou ont été tota¬ 
lement abandonnés : 
TABLEAU I (Fig. 23j. 
î Principal 8 
2 Otave 4 
3 Quinte 3 
4 Superoctave 2 
5 Nachthorn (ouvert) 4 
TABLEAU II (Fig. 24). 
1 Dolcan 4 
2 Doppelflöte 4 
3 Flackflöte 4 
4 Klein bordun 8 
5 Offenflöte 4 
4
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.