Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'orgue ancien et moderne. Traité historique, théorique et pratique de l'orgue et de son jeu
Person:
Couwenbergh, Hilaire Victor
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39816/334/
285 
plus grande. « Lepaisseur des tuyaux en bois, dit J. Regnier, dépend 
beaucoup de la Qualité de la matièie ; ainsi un bois poieux a besoin 
d’être plus épais qu’un bois dur. Mais en général nos trente-deux pieds 
comportent bien, d’après les anciens auteurs et leurs anciennes mesures, 
« deux pouces d’épaisseur » et les seize pieds « quinze lignes. » 
M. Tœpfer, organiste à Weimar, a dressé des tableaux spécifiques 
des épaisseurs des tuyaux depuis le 32 pieds jusqu’au 1/4 de pied, que 
tout facteur doit consulter comme les seules données rationelles à suivre 
en pratique et qui produisent toujours les meilleurs résultats. La montre 
étant le jeu le plus épais de l’orgue, sa mesure peut servir de base 
aux autres jeux du même diamètre. L’idée de donner aux grands tuyaux 
une épaisseur plus grande, ne peut servir qu’à les rendre trop coûteux 
et impossibles à manier. Si l’on a soin de les rendre un peu plus épais 
à mesure qu’on approche de leur base ou embouchure, on naura à 
craindre aucun enfoncement, pourvu qu’au placement on prenne les 
précautions nécessaires mentionnées plus haut. 
§ 4. TAILLE DES TUYAUX ET DIAPASON. 
On entend par diapason en parlant des jeux de 1 orgue, le rapport 
qui existe entre la largeur ou le diamètre du tuyau et sa longueur ou 
hauteur. On distingue le diapason des jeux à bouche et celui des jeux 
d’anche. Dans les jeux à bouche plus le tuyau est long, plus le ton sera 
grave; dans les tuyaux d’anche, la hauteur du ton se détermine par la 
longueur et l’épaisseur des languettes. Ainsi deux tuyaux de même 
hauteur et deux anches de même longueur et épaisseui indépendamment 
de leur largeur, auront le même ton mais n auront pas toujours le même 
timbre. De là, outre la différence de diapason il y a différence de taille 
qui est la mesure du diamètre et est une des causes productrices du 
timbre ou qualité du son des tuyaux. Il y a des tuyaux de forte ou 
grosse taille, de taille moyenne et de menue taille. 
Le choix des tailles des tuyaux est de la plus grande importance 
dans la construction d’un orgue ; c’est de là que dépend en grande 
partie toute l’harmonie bonne ou mauvaise de 1 orgue. 
« Les tuyaux de grosse taille, d’après l’appréciation fort juste de 
M. J. Regnier, absorbant un plus grand vent, sont réservés poui les plus 
■9
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.