Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'orgue ancien et moderne. Traité historique, théorique et pratique de l'orgue et de son jeu
Person:
Couwenbergh, Hilaire Victor
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39816/229/
paria,te. On aura soin de balayer le plancher tous les huit jours et 
pour ne pas soulever la poussière, on fera usage d’eau ou de sciure 
de bois hum,de. L’intérieur de l’orgue, la soufflerie et tout ce qui en 
depend, seront simplement nettoyés avec un linge humide ; jamais on 
n’employera le sable ou la sciure de bois. Cette besogne se renouvellera 
requemment; de cette manière on pourra tenir l’orgue, pendant bien 
es années, dans un état parfait de conservation. Des précautions spé¬ 
ciales doivent être prises lors du nettoyage ou blanchissage de l’église 
On couvrira d’étoffes tout le buffet, afin que la poussière, ni la chaux 
surtout ne puissent détériorer aucune partie de l’instrument. Afin d’em¬ 
pêcher les insectes de pénétrer dans les tuyaux, nous recommandons la 
pratique fort louable de tendre derrière les tuyaux de montre et les pan¬ 
neaux a jour, une étoffe légère et transparente. Par ce moyen, on mettra 
orgue entièrement à 1 abri d une multitudes de causes perturbatrices qui 
si on les néglige, font bientôt vieillir l’orgue de vingt ans et nécessitent 
un re evage frequent et complet, toujours fort coûteux, et souvent peu 
arable. On fermera avec soin tous les accès aux rats et souris, mais 
quelque soient les précautions prises, il peut arriver que ces rongeurs 
parviennent a pénétrer dans l'orgue, et s’ils n’en sont rapidement expul¬ 
ses, ,1 peuvent y exercer des ravages incalculables. C’est pourquoi nous 
recommandons d’avoir toujours en permanence dans l’orgue une ratière 
et une souricière, de peur que, ne trouvant pas d’appât à leur voracité, 
ces animaux ne s’attaquent au plomb, rongent les conduits de vent 
e es peaux, et mettent en peu de temps l’orgue entier hors d’usage. 
Si nous sommes entrés dans tous ces détails, ce n’est que sous 
la ferme conviction, qu’aucun d’eux n’est sans importance. S’il nous ar¬ 
rive si souvent, de visiter des orgues défectueuses sous tous rapports 
neuf fois sur dix, la grande et seule cause se trouve dans le mauvais 
en re len et 1 extreme negligence de la part de ceux mêmes qui devraient 
tenir à cœur de conserver intact, un instrument précieux et délicat 
Puisse notre voix trouver écho chez les organistes, les curés et tous 
ceux qui sont chargés de l’entretien de l’orgue; puissent ces conseils que 
nous développerons dans les chapitres suivants, et que nous empruntons 
aux maîtres les plus expérimentés, aider quelque peu à ranimer l’amour 
e respect dus à 1 instrument sacré, et le préserver à jamais des traite¬ 
ments indignes que lui infligent si souvent les vandales de l’art.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.