Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Nouveau manuel complet de l'organiste praticien
Person:
Schmitt, Georges
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39809/91/
84 
CHAPITRE XI. 
complete. La plupart des organistes sacrifient, disent- 
ils, au goût du public. Les mouvements légers, les mé¬ 
lodies très-mondaines et d’une couleur dramatique très, 
prononcée, la recherche des effets contraires à l’orga¬ 
nisation de l’orgue, l’abandon complet des œuvres des 
grands maîtres, nous ont amené un genre de musique 
d’orgue d’un style détestable. On parle du goût du 
public, comme s’il s’était modifié, mais quia changé 
ce goût? par quelle raison trouve-t-il l’exécution d’une 
fugue, fût-elle du premier maître, insupportable?En 
Allemagne, lors de la célébration de l’office divin,le 
public se réjouit d’entendre une belle fugue exécutée 
sur le grand orgue. Les traditions de Bach, de llæn- 
del se sont conservées vivement dans presque toutes 
les classes de la société. Est-ce à dire que les Alle¬ 
mands soient moins impressionnables que d’autres 
peuples? Mais non, les nombreux élèves sortis des 
écoles de l’abbé Yogler, d’Altbrechtsberger, deWan- 
hal, de Seeger, de Kink et d’Antony, ont conservé les 
traditions sacrées des grands maîtres, et heureux ceux 
qui les comprennent, et qui les font comprendre. DՎ 
minents artistes tels que : Adolphe Hesse, Corner, 
Weber, Iiüis, Lemens, Dr. Schlemmer, sont sur la 
brèche, et livrent vaillamment l’assaut à la musique 
banale prête à envahir les temples du culte sacré, 
nous ne voulons pas dire pour cela que la fugue soit le 
seul genre musical convenable pour l’orgue. L’Angle¬ 
terre nous montre également un faisceau d’artistes 
remarquables, tels que : Sir George Smart, Dr. Smitli, 
JBackbourn , Gardiner, Hamilton et Wilkinson. En 
France, on ne possédait pas d’école spéciale pour les
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.