Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Nouveau manuel complet de l'organiste praticien
Person:
Schmitt, Georges
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39809/498/
MÉLANGE DES ANCIENS JEU!, 61 
Si ce sont deux trompettes réunies pour rendre le 
récit plus vif et plus éclatant, il faut y joindre le près- 
tant et raccompagner toujours de même. 
Si c'est la trompette du positif et le cromorne réu¬ 
nis, on y ajoutera le prestant, et il devra être accom¬ 
pagné comme nous l'avons indiqué ci-dessus, c'est-à- 
dire toujours de même. 
11 faut traiter chacun de ces récits dans le carac¬ 
tère qui lui est propre, en touchant les tierces du 
positif, le cornet, etc., etc., avec rapidité, les trom¬ 
pettes d'un, mouvement plus modéré, ainsi que les 
fanfares. 
Usage des bombardes. 
On ne touche jamais une bombarde seule (1). S'il y 
en a aux pédales, il faut les joindre aux trompettes 
et aux clairons des pédales. Pour toucher le plain- 
chant, on les emploie quelquefois, si le plein-jeu se 
trouve assez fourni. 
Il est bien de s'en servir pour le grand jeu; elles 
font alors un fort bon elf et. 
S’il y a une bombarde à la main, elle répond ordi¬ 
nairement au 3e clavier, dit clavier de bombarde, qui 
doit se joindre avec les deux autres, hile est bien em¬ 
ployée dans le grand jeu. 
Si on veut jouer une fugue grave sur le plein-jeu, 
on peut y joindre la bombarde, dans le cas ou le 
plein-jeu serait assez fourni. Ce mélange fait un lort 
bon effet. Toutefois cette bombarde ne peut être jouée 
(i) On la touche quelquefois pourtant aujourd'hui, et nous trouvons 
que cela produit un fort, bel effet, surtout quand elle est accompagnée 
par les jeux de fond.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.