Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Nouveau manuel complet de l'organiste praticien
Person:
Schmitt, Georges
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39809/460/
SOMMIERS. 
29 
point de trous au-dessous ; s'il en existait, ce serait 
une preuve que les sommiers seraient mal construits; 
7. Fairer souffler et prêter l'oreille de manière à se 
convaincre qu'il n'y a point de perte de vent ; 
8. S'assurer qu'il n'y a point d'altération dans les 
sommiers; car un vice de cette nature est extrême¬ 
ment grave, et peut motiver le refus de l'instrument; 
9. Il faut enfin faire fermer tous les registres et 
abaisser un grand nombre de touches : d'abord celui 
du grand orgue, ensuite celui du positif, enfin celui 
du récit; faire souffler tous les soufflets vivement et 
écouter bien attentivement, afin de savoir s'il n'y a 
point de perte de vent. S'il y avait perte de vent, elle 
se reconnaîtrait facilement à un petit sifflement plain¬ 
tif qui s'échapperait des sommiers mal étanchés. 
Il faut donc qu'il n'y ait pas la moindre perte de 
vent pour que les sommiers soient considérés comme 
bien étanchés ; * 
10. Il faut visiter les lay es des sommiers pour voir 
si leurs portes ou tampons sont bien justes et cepen¬ 
dant faciles à ouvrir; 
11. Si leurs ferrures sont commodes et bien éten¬ 
dues ; 
12. Si les osiers et leurs chaperons sont bien faits, 
bien scellés, libres dans leurs trous, et s'ils correspon¬ 
dent exactement à l'aplomb des soupapes (cet article 
a rapport à l'ancien système) ; 
13. Si celles-ci ont leurs véritables proportions, et 
si leur forme est convenable ; 
14. Si elles sont garnies proprement avec une dou¬ 
ble peau à 3a queue;
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.