Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Nouveau manuel complet de l'organiste praticien
Person:
Schmitt, Georges
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39809/45/
CHAPITRE IV. 
DES TUYAUX ET DE LEUR CONSTRUCTION. 
V • • * 
Un ensemble de tuyaux, d’une même forme et d’un 
même modèle, le plus souvent disposés sur une même 
rangée, s’appelle un jeu. 
Il y a des jeux qui ont toute l’étendue des claviers, 
d’autres n’ont que trois ou deux octaves. Souvent, et 
principalement dans les orgues de moyenne grandeur, 
on sépare les jeux à anches , en basse et en dessus, 
pour obtenir plus de variété. Dans les petites orgues, 
composées de six à huit jeux, cette séparation des jeux 
en deux augmente les ressources de l’instrument, sur¬ 
tout pour le mélange des jeux, qui est déjà très-res¬ 
treint. 
Les tuyaux d’un jeu quelconque sont généralement 
placés à la suite l’un de l’autre ; mais quelquefois leur 
taille, ainsi que le défaut d’espace, forcent le facteur à 
les placer à sa convenance. De là les tuyaux courbés et 
quelquefois couchés sur le côté. Il est un fait avéré, 
c’est que les architectes, en bâtissant une église, ou¬ 
blient habituellement la place des orgues. Les tuyaux 
ainsi séparés sont dits : mis en postage, et le vent leur 
est amené par des porte-vent en plomb, appelés pe¬ 
tits porte-vent. Les jeux se divisent en jeux à bouche 
et en jeux à anches. Nous en expliquerons la diffé-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.