Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Nouveau manuel complet de l'organiste praticien
Person:
Schmitt, Georges
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39809/392/
CtEÏ ET DÔÎGTÈ ÎRAftSTOSÎTEÜRS. 385 
Quant à la transposition instrumentale, elle était re¬ 
gardée comme la musique transcendante, comme l’a¬ 
pogée de l’art, comme le talent des virtuoses, et comme 
le désespoir de la foule. Elle était même l’écueil de l’ar¬ 
tiste téméraire qui, sans être doué par la nature duo 
talent spécial, se lançait à transposer ; souvent il échouai! 
et rendait les armes avec confusion au milieu d un 
salon ou d’un concert. Mais la nouvelle méthode de la 
Clef transposiirice et du Doigté transpositeur n’a pas 
seulement diminué les difficultés de la transposition, 
elle les a anéanties. La transposition des instruments 
est devenue aussi facile que celie de la voix. Quand 
une personne sait chanter, elle sait, sans étude particu¬ 
lière, transposer en chantant. De même, quand mes 
élèves savaient jouer, en suivant la nouvelle méthode 
ils savaient, sans étude spéciale, transposer en jouant. 
Ainsi le talent si rare de la transposition instrumen¬ 
tale, réservé jusqu’ici à l’élite des artistes, est commu¬ 
niqué désormais à tout le monde, par surcroît et sans 
enseignement; et, quand on réfléchit que cet effet sur¬ 
prenant s’étend à tous les instruments, on peut dire que 
l’art musical a fait un progrès immense, et que nous 
touchons à 1ère nouvelle d’une révolution musicale. 
L’influence de la Clef transposiirice sur le clavier 
mobile et immobile mérité encore d être particulière¬ 
ment signalée. 
Le clavier transpositeur mobile avait, si j'ose ainsi 
parler, tressailli de joie et d’espérance le jour de la 
naissance de la Clef transposiirice, connue d’abord sous 
le nom de papier transpositeur. Ce clavier, inventé vers 
te milieu du siècle dernier par l’abbé Vogler, célèbre 
Organiste. ^3
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.