Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Travail et Plaisir. Nouvelles études expérimentales de psycho-mécanique
Person:
Féré, Charles
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39804/95/
92 
TRAVAIL ET PLAISIR 
Travail du vingt et unième ergogramme pris à la lumière blanche 
après l’action de la lumière colorée : 
EXCITATION 
EXCITATION 
interrompue. 
continue. 
Après le Rouge . . , 
. . 0,69 
12,42 
— Orangé . 
. . • 
• • 
. . 0,57 
9.99 
— Jaune . . . 
0,75 
10,26 
— Vert. . . 
. . 0,81 
2,73 
— Bleu. . . 
. . 1,26 
13,77 
— Violet . . 
. . 0,57 
15,63 
A la suite du travail à la lumière colorée, la lumière blanche agit d’une 
manière plus efficace quand l’action de la lumière colorée a été con¬ 
tinue. La lumière blanche n’agit pas pour relever le travail quand l'ex¬ 
citation colorée a été interrompue par des repos. Il faut remarquer que 
le vert, qui a ralenti la fatigue et a perdu moins vite sa propriété exci¬ 
tante, a laissé après l’excitation continue une excitabilité à la lumière 
blanche beaucoup moins grande que les autres couleurs. C’est un fait 
qui parait confirmer qu’il est moins fatigant. 
I II. — Les dernières expériences que je viens de rapporter1 montrent 
que les couleurs ont un pouvoir excito-moteur différent ; j’ai cherché à 
vérifier ce résultat en procédant autrement. Les expériences sont toujours 
faites à la même heure, le matin ; on travaille à l’ergographe avec le 
poids de 3 kilos soulevé chaque seconde jusqu’à l'impuissance, et on 
répète l'effort au minimum trente-six fois, avec des repos d'une minute. 
Pendant le travail on est éclairé alternativement, avec un verre coloré ou 
avec la lumière blanche, ou inversement. Pendant le repos les yeuxsont 
ouverts à la lumière blanche. 
Dans le tableau II (p. 94,95) le travail de chaque expérience est inscrit 
en kilogrammètres sur deux colonnes verticales, une colonne pour le 
ravail fait avec chacune des excitations alternatives. 
a. Un voit que quand le rouge, l'orange, le jaune, le vert, agissent 
pendant le premier ergogramme, en produisant une excitation faible, 
le second ergogramme fait à la lumière blanche perd considérablement ; 
il ne donne que 1 kilog. 38 — 0,96 — 3,06 — 1,56 au lieu de 5,04 pour 
l’ergogramme 2 de l’expérience I du groupe précédent où le premier 
ergogramme avait été fait à la lumière blanche. 
b. Quand c’est le bleu ou le violet qui agissent pendant le premier 
1. Note sur Tinfluence sur Je travail do l'éclairage alternatif par la lumière colorée 
et parla lumière blanche, C. H. de la Société de Biologie, 1903, p. 943.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.