Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Travail et Plaisir. Nouvelles études expérimentales de psycho-mécanique
Person:
Féré, Charles
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39804/302/
INFLUENCE DE QUELQUES POISONS NERVEUX SUR LE TRAVAIL 299 
répondent pas de Ja même manière à la même excitation. On le voit, à 
proposdes excitations sensorielles, apropos des applications chaudes sur 
la tête, etc. L’hémisphère gauche qui exerce une action plus habituelle 
paraît plus excitable, la main droite donne des preuves d’excitation plus 
rapide, plus intense, mais aussi moins durable. Les expériences sui¬ 
vantes indiqueront que les deux hémisphères réagissent encore différem¬ 
ment aux poisons nerveux. 
Il s’agit d’expériences comparatives aux deux précédentes mais exé¬ 
cutées avec la main gauche, qui, dans une épreuve à l’état normal 
donne, dans une première série, un travail de 15ksm,59, et pour 9 séries 
Fig. 128. Fig. 129. Fig. 130. 
Fig. 128. — Diagramme du travail normal de la main gauche en 9 séries. 
Fig. 129. — Diagramme du travail de la main gauche sous l’influence du sulfate de 
strychnine 0^,001. 5 minutes avant l'expérience. 
Fig. 130. — Diagramme du travail sous l'influence de la même dose immédiatement 
avant l'expérience. 
un travail total de 90 à 95 kilogrammes. Le travail 
varie de 45 h 50 p. 100 de la première (fig. 128). 
de la dernière série 
Expérience III. — Cinq minutes avant le travail, injection sous-cuta¬ 
née au bras droit de 1 milligramme de sulfate de strychnine (travail du 
médius gauche). 
11>: série. 
90__ 
3° — 
4e — 
5° — 
6e — 
7e — 
8e — 
9° — 
TRAVAIL rapport 
on kilogranmièlres. (lu travail au travail normal. 
14.25 
91,40 
15,33 
98,33 
12,75 
81,78 
13,44 
86,20 
15,60 
100,06 
11,34 
72,73 
12,81 
82,16 
10,62 
68,12 
9,33 
59,84 
115,47 
(fig. 129).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.