Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Travail et Plaisir. Nouvelles études expérimentales de psycho-mécanique
Person:
Féré, Charles
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39804/201/
198 TRAVAIL ET PLAISIR 
HAUTEUR 
NOMRRE 
des 
totale. 
soulèvements 
— 
— 
; 3,33 
92 
lre SÉRIE 
\ 1,58 
43 
sans excitation). 
i 1,17 
50 
r 0.74 
37 
HAUTEUR 
NOMBRE 
des 
totale. 
soulèvements 
2° SÉRIE 
3,85 
120 
(glace sur le pli 
\ 1,90 
) 4,27 
1.97 
67 
76 
69 
u coude gauche). 
TRAVAIL. 
RAPPORT 
en 
HAUTEUR 
du travail 
kilogrammèt. 
moyenne. 
au travail normal 
— 
— 
9,99 
3,61 
4,74 
3.08 
3,01 
2.34 
2,28 
2.05 
20,52 
100 
TRAVAIL 
en 
HAUTEUR 
kilogrammèt. 
moyenne. 
11,55 
3,20 
5,70 
2,83 
3,81 
1,67 
6,91 
27,97 
2,85 
La deuxième série d’ergogrammes, au lieu de montrer de la fatigue, 
donne une augmentation de travail de 5kgm,45 (25,97 au lieu de 20,52). 
L’application localisée du froid agit comme une excitation cutanée 
locale et non comme une réfrigération générale, elle a une action exci¬ 
tante comme le sinapisme. Dans les expériences de Patrizi, où on provo¬ 
quait une réfrigération réelle du membre avant le travail, on observait 
une diminution du travail \ 
On ne sera pas étonné de constater que les agents qui agissent à la 
fois sur plusieurs sens aient une action particulièrement intense sur le 
travail. 
Voyons par exemple l’effet des vapeurs de camphre qui agissent à la 
fois sur la sensibilité générale de la muqueuse nasale et sur l’odorat. 
Expérience XL —Un premier ergogramme, après dix minutes de repos, 
donne une hauteur de 2m,67 pour 92 soulèvements, soit un travail de 
8kgm,01, avec une hauteur moyenne de 2.90. Après deux minutes de 
repos, un deuxième ergogramme donne nne hauteur de 2m,18 pour 
77 soulèvements, soil un travail de 6kgm,54, avec une hauteur moyenne 
de 2,83. Après deux minutes de repos, un troisième ergogramme donne 
une hauteur de lm,45 pour 65 soulèvements, soit un travail de 4kgm,35 
avec une hauteur moyenne de 2,23. Pendant le repos suivant, de deux 
minutes, on fait des inhalations de vapeur de camphre qui continuent 
pendant le travail ; le quatrième ergogramme donne une hauteur de 
1. Patrizi, Action do la chaleur et du froid sur la fatigue des muscles de l'homme, 
Arch, it al. de Biclof/ie, 1893. XIX, p. 105.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.