Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Études de rythmique et d'esthétique: De l`élément psychique dans le rythme et de ses rapports avec l'élément phonique
Person:
La Grasserie, Raoul
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39742/23/
21 
bien vivant. Puis son subjectif devient, en un sens, objectif, 
parce qu’il se peint alors comme il peindrait un autre individu. 
Tout à l’heure nous confondions l’école romantique et la clas¬ 
sique, en ce que toutes les deux sont des écoles subjectives, par 
opposition aux écoles réaliste et parnassienne qui sont objectives. 
Mais l’école classique et la romantique se distinguent à leur 
tour l’une de l’autre en ce que la première est abstraite, comme 
nous venons de l’expliquer, et la seconde concrète. 
c). — Suivant le degré de condensation. 
La pensée poétique peut être plus ou moins resserrée. Son 
resserrement la rend plus frappante, mais l’éloigne quelquefois 
de'la réalité. 
Dans l’école ancienne, la condensation de la pensée poétique 
est modérée ; dans l’école française actuelle des parnassiens elle 
se fait à outrance. 
Mais d’abord que faut-il entendre par condensation ? 
Pour donner une plus grande force à la pensée, et en même 
temps pour éviter sa vulgarité, soit au fond, soit dans l’expres¬ 
sion, pour éviter les épithètes oiseuses et les vers lâches, on a 
pensé qu’il fallait accumuler dans un vers le plus d’idées poé¬ 
tiques, le plus de sentiments, le plus d’images possible. Aussi 
les productions de maint poète contemporain doivent-elles se 
lire très lentement, sans quoi l’esprit ne pourrait passer vite 
d’une image à l’autre, d’une sensation à l’autre, car chaque 
mot doit porter, renfermer au moins un détail important. Ce 
système a du bon, il retranche tout l’inutile, le remplissage, et 
par conséquent le banal. 
Dans la poésie précédente, au contraire, dans laquelle le 
tissu était plus lâche, il se glissait des idées faibles dans les 
interstices, l’attention était mal éveillée, le sentiment se trouvait 
très dilué, et il fallait souvent trois ou quatre vers pour dire 
moins bien ce qu’on exprime énergiquement et complètement 
en un seul. 
Dans cette comparaison il semble que le choix est fait; le 
sentiment compact, pressé, sans intermission, n’est-il pas pré¬ 
férable ? Oui, mais il a ses inconvénients. En ne présentant que
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.