Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Les rythmes comme introduction physique à l'esthétique
Person:
Servien, Pius
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39738/22/
22 STRUCTURES NUMERIQUES DES FAITS ESTHETIQUES 
strophes d’une ballade, par exemple, formeraient cha¬ 
cune une arcade de la ligne sinusoïdale. 
Mais il semble bien que, s’il y a parenté entre le 
rythme et ces fonctions, ce n’est pas en les prenant 
dans leur continuité, mais plutôt dans leurs hauts et 
leurs bas. Que l’on transforme en effet les minima 
d’une sinusoïde en bruits faibles; les maxima en bruits 
forts : on a un rythme iambique. 
Ainsi, les rythmes sont parents des fonctions sinu¬ 
soïdales. D’autre part, ils semblent représentables dans 
un domaine continu; et effectivement nous avons re¬ 
connu qu’on pouvait les suivre très loin en les décri¬ 
vant au moyen de nombres entiers. 
Mais la notion de rythme semble encore déborder la 
notion : nombres entiers portés par une sinusoïde. A 
l’essai, il semble que la notion numérique seule ca¬ 
pable de suivre la notion de rythme dans toute son 
extension, c’est celle-ci : 
Suite de nombres entiers où Von découvre une loi 
simple. 
Cette dernière notion est vague; mais notre remar¬ 
que est utile en ce qu’elle ramène une notion vague à 
une autre nécessairement aussi vague, mais néan¬ 
moins dont on a une grande expérience scientifique. 
Elle a aidé les sciences à se faire, grâce à des proposi¬ 
tions comme « les lois de la nature sont simples ». 
C’est dire sa grande force de direction et de suggestion.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.