Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Les rythmes comme introduction physique à l'esthétique
Person:
Servien, Pius
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39738/21/
NOMBRES CORRESPONDANT À LlDEE DE RYTHME 21 
le contenu : la recherche des lois rythmiques n’en dé¬ 
pend pas. 
Il n'y aura aussi qu’à faire la supposition suivante : 
ce phénomène, quel qu’il soit, dont les états sont repré¬ 
sentés par ces nombres, est un phénomène physique. 
Aussitôt, on sera conduit à penser qu'il obéit aux lois 
régissant Vensemble des phénomènes physiques. 
Ce postulat, que le phénomène est physique, n’en¬ 
gage d’ailleurs à rien. Cela ne montrerait pas que les 
faits esthétiques sont intégralement des faits physi¬ 
ques. Cela reviendrait à dire seulement que nous avons 
puisé dans les faits esthétiques un domaine intégrale¬ 
ment contenu aussi dans le domaine des faits physi¬ 
ques. 
3. Forme probable des nombres correspondant à 
l’idée de rythme. — Le mot rythme est peut-être en¬ 
core nébuleux, dans l’acception courante; il y a néan¬ 
moins certainement un noyau de signification. Ce 
noyau, disons-nous, est tout numérique. 
Que suggère en effet la notion de rythme? 
On s’aperçoit vite que la notion de fonction sinusoï¬ 
dale n’est pas sans parenté avec elle. De là les défini¬ 
tions nombreuses qui affirment le rythmé comme pé¬ 
riodique. La mesure musicale, bien des décorations 
architecturales s’accommodent de cette définition. Les
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.