Bauhaus-Universität Weimar

ART ET MÉCANISME 
5 
défauts ; ils sont peu méthodiques, ont acquis 
par un travail souvent inconscient des talents 
spéciaux et sont ainsi portés à attribuer leurs 
succès à des dons surnaturels ; se plaçant sou¬ 
vent au-dessus des autres, ils deviennent 
vains et imperfectibles. 
Se cantonnant dans une spécialité, ils re¬ 
poussent toute idée nouvelle et toute concep¬ 
tion positive de leur art ; ils s’en froissent 
comme de tout ce qui leur paraît diminuer la 
part de merveilleux qu’ils se sont attribuée. 
C’est là de l’enfantillage ; on peut affirmer 
sans cependant être taxé de profane qu’en art 
comme dans tout ce qui constitue l’activité 
humaine, rien n’est l’œuvre du hasard. Pour 
obtenir avec certitude un résultat voulu, il y 
a une logique à suivre, l’art a sa méthode en 
un mot. 
Comme les autres sensations, les impres¬ 
sions artistiques sont susceptibles d’analyse, 
l’essence surnaturelle que nous leur attri¬ 
buons tient à leur complexité et à notre igno¬ 
rance. Cela ne fait pas de doute pour un pen¬ 
seur, la psychologie dissipera les nuages qui 
obscurcissent encore l’esthétique. 
Je n’insiste pas, je n’oublie pas que j’écris
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.