Bauhaus-Universität Weimar

POSITION DE LA MAIN 
77 
Voici une expérience à faire : enregistrer 
au moyen d’un phonographe un trait com¬ 
posé de notes égales exécutées dans un mou¬ 
vement rapide et reproduire le trait ralenti 
avec une vitesse réduite au dixième, par 
exemple. On mettrait ainsi en évidence l’iné¬ 
galité de durée des notes et on grossirait, 
comme au microscope, les imperfections de 
l’exécution. 
Le défaut général des élèves est de presser 
ou d’accélérer la mesure. La raison ije cette 
précipitation tient à la non possession de soi- 
même ; on presse par ce qu’on ne sait pas se 
retenir, la mesure incertaine n’a pas de points 
de repère ; ne pouvant se fixer sur certains 
degrés, on a la sensation de rouler sur une 
pente escarpée, on accélère sa chute, on bre¬ 
douille, le jeu perd toute précision et toute 
clarté, il donne à l’auditeur une impression 
pénible et devient une corvée pour l’accom¬ 
pagnateur. 
En résumé, pour obtenir l’égalité, il faut 
étudier lentement et n’accélérer le mouve¬ 
ment que très progressivement; il sera tou¬ 
jours temps d’aller vite ; prendre dès le début 
un mouvement vif, c’est détruire à l’avance
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.