Bauhaus-Universität Weimar

2o6 
LA SENSIBILITÉ MUSICALE 
après plus ou moins de détours, elle rencontre le réel. 
Vus sous cet aspect les rôles respectifs de la musique pure 
et de la musique appliquée, dans l’œuvre de Bach, par 
exemple, se précisent, et l’on conçoit combien il serait vain 
de les envisager indépendamment l’une de l’autre. L'art, 
pur est une efflorescence, utile certes à la vie de l’organisme 
artistique, qui par elle s’oriente vers la plus complète réa¬ 
lisation dç ses possibilités. Mais cet organisme est person¬ 
nifié par l’art appliqué, tenant par ses racines à toutes les 
réalités vivantes et sociales de l’être et du groupe ; c'est 
Fart appliqué qui perpétue l’espèce, l’art autonome ne fait 
qu’en donner les manifestations les plus dégagées de tout 
élément étranger apparent. S’il pousse trop loin le bova- 
rysme, s’il se croit en soi-même une raison d’être, s’il pré¬ 
tend couper les derniers liens qui le retiennent, il coupe 
aussi les derniers canaux qui l’alimentent et, libre enfin 
de s’organiser à sa guise, ne trouve plus à organiser que le 
néant. 
Toutes les grandes périodes artistiques nous montrent 
à la fois la recherche des solutions artistiques considérées 
en elles-mêmes, et la subordination de l’art à un grand objet 
général, la glorification de la Cité, de l’Eglise, du Prince. 
Peut-être la musique autonome a-t-elle été, en un sens, la 
glorification de l’individu, peut-être faut-il y chercher 
l’influence non d’un certain état social, mais d’une certaine 
évolution morale. De toute manière son avenir, et par suite 
sa valeur, — car à notre époque qui ose parler d’une valeur 
dans le présent ? — dépendent de ce que donnera cette 
évolution.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.