Bauhaus-Universität Weimar

CONCLUSIONS 
197 
il s’agit d’un morceau de nous connu, et dont l’exécution 
n'est pas spécialement difficile —se remarque par l’impos¬ 
sibilité où se trouve quiconque écoute réellement ce qu’il 
joue de suivre une autre idée, fût-ce la plus simple. Cette 
orientation exclusive de l’attention ne se retrouve pas par 
exemple dans le cas du musicien de cinéma — nous l’avons 
tous vu — qui cause ou lit en exécutant ses traits ; les traits 
sont les mêmes, l’élément objectif de la musique est le 
même, le quelque chose qui est en plus dans le cas de l’ama¬ 
teur (ou même, le cas échéant, du professionnel) qui écoute 
ce qu’il joue, c’est précisément l’envoi et la réception du 
message. 
De ce message la valeur est aussi variable que celle d’un 
message verbal ; il arrive que nous sentions la vitesse 
acquise, l’automatisme, le vide de la pensée. Nous aurons 
surtout cette impression, non pas en présence de l’un de ces 
repos décoratifs dont il était question tout à l’heure, mais 
quand nous devinerons que l’auteur exprime à vide, emploie 
des formules qui ne correspondent pas à une volonté réelle. 
Naturellement notre divination n’a rien d’infaillible, elle 
est sujette à tout autant d’erreurs que lorsque nous lisons 
une lettre ou écoutons un entretien, la pensée d’un auteur 
ne vaut que dans la mesure où elle a pu, d’abord s’accorder 
à la matière, ensuite s’accorder à celle du public. En 
musique, comme dans les autres arts, la complète réussite 
artistique est celle où se réalise une pensée commune en 
parfaite adéquation avec les ressources de la matière 
employée comme milieu transmetteur. 
A cet égard — et de même que seule la pathologie peut 
nous révéler certaines modalités du fonctionnement de 
l’organisme — l’étude des non-réussites musicales est parti¬ 
culièrement instructive. Dans une œuvre réussie, la com¬ 
plète adéquation du message et de la matière masque leur 
dualité, c’est un mystère comparable à celui de la Trinité 
ou de l'Incarnation, chacun ne voit l’œuvre que par les
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.