Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'intelligence et le rythme dans les mouvements artistiques
Person:
Jaell, Marie
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39730/48/
44 
LE TOUCHER MUSICAL 
mouvement d’élévation fictif exécuté par ce même 
doigt, je rends, par cette représentation inverse, le 
mouvement, réellement exécuté, élastique. Les rap¬ 
ports entre la vitesse du mouvement et la pesanteur 
acquise sont suspendus : le mouvement cesse d’être 
direct, il est traversé par la pensée, le poids transmis 
n’est, plus le même, il est pondéré, il est artis¬ 
tique. 
Valtération de cette action cérébrale sous Vinfluence 
des attitudes uniformes. 
Ces phénomènes de transformation des mouve¬ 
ments déjà si curieux par eux-mêmes, permettent 
de pénétrer des phénomènes plus subtils encore, car 
indépendamment de la volonté qui agit ou veut agir 
sur les mouvements, les différences d’attitudes défi¬ 
nies dans le chapitre précédent provoquent elles- 
mêmes déjà des différences de propriétés des mou¬ 
vements. 
Ainsi, les attitudes pondérées comme celles définies 
chapitre iv rendent, pour ainsi dire, le mouvement 
impondéré impossible; au contraire les attitudes 
non pondérées (celles qui provoquent un état de 
conscience uniforme dans les cinq doigts de la 
main) rendent le mouvement pondéré impossible, 
car elles entravent faction cérébrale. 
Voici les différences caractéristiques par lesquelles 
ces phénomènes peuvent se classer. 
1° La localisation différentielle des attitudes artis¬ 
tiques en corrélation avec l’harmonie du toucher, 
produit déjà un genre de neutralisation des mouve¬ 
ments ; dans ces conditions d’attitude, la repré-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.