Bauhaus-Universität Weimar

LA MÉCANIQUE DES JOUETS. 
remonte le long' du plan incliné que forme le fond de la rigole, 
pousse le bateau en avant et sort de l'eau en bouillonnant. Le 
navire prend aussitôt une vitesse considérable en laissant der¬ 
rière lui un long sillage. 
Fig. 200. — Petit bateau à vapeur atmosphérique. 
On le voit, il n’est ici aucun organe mécanique susceptible 
d’absorber de la force vive ni de diminuer l’action de la vapeur 
en déterminant sa condensation. 
Calculons maintenant la force engendrée par cet appareil. On 
sait qu’un litre d’eau porté à l’ébullition donne 1,700 fois son 
volume, ou 1,700 litres de vapeur en consommant 166 grammes 
Fig. 201. — Le même représenté en coupe. 
de bouille. La vapeur, en sortant par l’orifice de la chaudière 
avec une vitesse considérable, entraîne au moins 10 fois son 
volume, ou 17,000 litres d’air, qui, chassés dans l’eau, y pren¬ 
nent une force ascensionnelle égale à la différence des densités 
de l’eau et de l’air, ou, à peu de chose près, au poids de l’eau
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.