Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'analyse de l'aphasie et l'étude de l'essence du langage
Person:
Goldstein, K.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39575/56/
K. GOLDSTEIN. — ANALYSE DE L’APHASIE ET ESSENCE DU LANGAGE 485 
placés, mais qu’il est nécessaire que nous lui donnions une étiquette, 
afin de nous y retrouver un peu, il se forme de ces associations qui 
ne s’expriment pas nécessairement par un mot usuel, mais peuvent 
conduire à la création d’un mot nouveau. Le caractère particulier 
de ce langage apparaît non seulement en ce que la relation entre le 
mot et l’objet n’est créée que pour un usage tout à fait précis, 
mais en ce qu’il se perd très facilement dès que l’on n’en fait plus 
usage. Il en est ainsi des mots étrangers appris par cœur, qui 
s’oublient aisément s’ils n’ont pas entre temps acquis à l’intérieur de 
notre vocabulaire une existence propre, c’est-à-dire gagné le contenu 
spécial qu’ils ont dans leur langue, autrement dit la relation parti¬ 
culière qu’ils expriment à l’égard du monde extérieur. 
Mais il n’est pas facile de dire, dans chaque cas particulier, en 
quoi consiste la relation d’un mot avec un objet. Il est sûr que pour 
un grand nombre d’objets il existe une telle relation, purement exté¬ 
rieure, mais diverse selon les individus, surtout selon le talent 
verbal des divers individus. Chez des hommes très doués au point 
de vue~ verbal, il est possible que cette autonomie du vocabu¬ 
laire, représentée par ce rapport extérieur, joue un beaucoup plus 
grand rôle que chez ceux qui en parlant ne perdent jamais de vue le 
rapport des mots avec les choses, à moins que pour eux, comme dans 
une grande part du langage en général, le mot ne fasse partie inté¬ 
grante delà chose et ne soit senti et employé que comme adhérent 
à l’objet. 
Quand le mot perd sa fonction de signe, le mot individuel ou le 
savoir verbal extérieur passe au premier plan. Nous observons chez 
tous les aphasiques amnésiques l importance des mots individuels, 
chez notre malade également. Selon l’étendue plus ou moins grande 
du savoir verbal, ce savoir servira de produit de substitution dans 
les cas où le mot individuel ne suffit plus, et l’on constatera un 
trouble pluS ou moins grave de l’aptitude à trouver les mots. Les 
exemples précités montrent que chez la malade il s’agit bien, dans 
la désignation des objets, de mots qui ont avec les choses ces rap¬ 
ports tout extérieurs. Cela devient plus probable encore si nous nous 
souvenons qu’il s’agit d'une personne particulièrement douée pour 
la parole et surtout de quelqu’un pour qui les mots — en dehors du 
langage proprement expressif— servaient moins à formuler des rap-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.