Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'apprentissage de la parole pendant les deux premières années de l'enfance
Person:
Grégoire, A.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39572/7/
A. GRÉGOIRE. — L'APPRENTISSAGE DE LA PAROLE 381 
bourin, qu’on retire à l’enfant, etc. La syllabe pa elle-même, quoique 
peu fréquente pendant ce douzième mois, alterne avec ta, quand 
l’enfant joue avec sa cuiller. 
Malgré les restrictions qui viennent d’être faites, il restait probable 
que la syllabe ta servirait, dans un avenir peu éloigné, à rendre le 
mot ça. Le voisinage phonétique des deux consonnes est trop grand 
pour que l’identification ne se fasse pas. Mais le nouveau problème 
est à son tour très compliqué. Pendant tout le douzième mois, je n’ai 
noté aucun exemple proprement dit de la sifflante s. Mais elle ne 
devait pas se faire attendre longtemps, s’il faut en juger par les 
exercices curieux auxquels l’enfant se livrait en signe de plaisir : il 
produisait une sifflante inspiratoire, puis expiratoire, d’articulation 
interdentale, en jouant avec son soulier. On appelait cela pousser la 
scie. Le jeu s’est renouvelé souvent. C’est un passe-temps phoné¬ 
tique, si l’on peutdire, qui pouvait d’ailleurs avorter, comme le fîtlV 
labiale. Mais, cette fois, les acrobaties de l’enfant ont accéléré l’ac¬ 
quisition de Ys et son introduction parmi les phonèmes du langage 
normal. Il restait à voir si ta, en passant par le stade sa, acquerrait 
la valeur significative de ça et constituerait une sorte de démons¬ 
tratif, c’est-à-dire un mot de valeur générale et au fond très abstraite. 
Aussi au vingtième mois, l’enfant a désigné par sèsèsa, ou parsèsa, 
un objet qu’il désirait, —ce qu’on peut considérer comme une adapta¬ 
tion de la demande qu’on lui posait, quand il manifestait un désir : 
« Est-ce cela ? » prononcé « Est-c(e) ça? », ou plus souvent : « Est-ce 
que c’est ça ? » (sous-entendu : ce que tu désires). L’expression sèsa 
se combine avec tètè (peut-être répétition de tiens !) ou tè ; cf. tèsa 
sèsa; elle est même réduite à sa; elle sert à montrer un objet (au 
seizième jour du mois), et est remplacée souvent par z. 
De phonétique qu’il était, le problème est devenu psychologique 
ou, si l’on veut s’exprimer autrement, grammatical. 
IV 
On a déjà fait allusion au jeu des influences phonétiques qu’on 
peut noter dans le parler de l’enfant, fl s’agit de phénomèmes de 
genres variés, occasionnés par la nature même des phonèmes. Les 
conséquences peuvent être multiples. M. M. Grammont a appelé
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.