Bauhaus-Universität Weimar

136 
JOURNAL DE PSYCHOLOGIE 
tion libre de l’imagination qui, inspirée par la tendance profonde de 
la personnalité, nous transfigure en nous élevant toujours plus 
haut. De ce fait, l’imagination inconsciente du rêve reconquiert 
cette liberté d’action plastique qui lui est propre et qui constitue 
sa faculté vraiment miraculeuse. La vie du rêve perd son caractère 
d’évasion pure, elle affirme son existence propre dans l’ensemble de 
la réalité humaine, elle devient un premier degré dß la création 
poétique dans l’inconscient. 
Dans les âmes de type nettement anagogique, il est vrai, la ten¬ 
dance dominante du caractère interviendra dans la formation des 
rêves sous la forme de la censure du rêve qui cherche à régir le 
libre jeu de l’imagination inconsciente et empiète sur ses forces pro¬ 
fondes. On peut reconnaître chez le héros de Spitteler l’exemple 
classique du type exclusivement anagogique. Sa volonté détermine 
la censure du rêve, au point que, loin de s’abandonner à aucune 
détente de l’inconscient, il vit une sorte de rêve éveillé qu’il se cons¬ 
truit à mesure et dans lequel la bien-aimée apparaît transfigurée 
selon ses besoins à lui. Dans la reproduction de la scène vue en rêve, 
le conflit intérieur à l’âme du poète aboutit (de façon toute fonction¬ 
nelle) à une solution qui satisfait aux désirs inconscients du moi, 
tout en leur prêtant une sorte démasqué héroïque. Le psychanalyste1 
tentera ici de ramener la formation de l’Imago au mécanisme ins¬ 
tinctif d’un fort « interdit maternel ». L’interprète anagogique au 
contraire sentira dans cette image du rêve l’intention explicite de 
faire servir le rêve à des désirs personnels. La faculté plastique 
assez pauvre se contente de l’allégorie usuelle de la muse sévère et, 
pour exprimer le sentiment, s'aide de la métaphore mystique de la 
fiancée de l’âme. Cette indigence et cette conscience du but visé 
expliquent l’absence du coloris chatoyant et des formes luxuriantes 
habituelles au rêve et se ramènent à la tendance anagogique dont 
faction paralyse l’imagination libre et créatrice. On est en droit de 
reconnaître ici un trait caractéristique du rêve fonctionnel, dont les 
fonctions psychiques sont sous le contrôle exclusif des tendances 
anagogiques. 
Ces brèves considérations sur l’interprétation des rêves jettent un 
1. Psychoanal. Almanach, 1926, p. 58.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.