Bauhaus-Universität Weimar

H. DELACROIX. — AU SEUIL UL LANGAGE 
17 
fil. Le biscuit est hors de portée ; mais le fil est à portée; ou bien 
une plaque de verre est interposée entre le biscuit et l’enfant, pour 
voir s’il saura prendre de côté ou par-dessus. Ou bien un anneau 
d’ivoire, jouet habituel, est enfilé sur un piquet fiché à une planche. 
L’enfant saura-t-il s’abstenir de tirer et de secouer, ce qui ne mène 
à rien ? Saura-t-il soulever l’anneau ? épreuve que les meilleurs sujets 
de Köhler n’ont réussie qu’à leurs meilleurs moments. 
Toute une série d’expériences ingénieuses est ainsi proposée. 
Combien il faut souhaiter avec Bühler qu’on répète ces tests et 
d’analogues sur de nombreux enfants ! 
Il semble résulter de tout cela que vers le dixième mois l’habileté 
psychomotrice de l’enfant côtoie celle de l’anthropoïde. L’âge du lan¬ 
gage (voir aussi les recherches confirmatives de P. P. Bramard) est 
précédé d’un âge de manipulation quasi-mécanique. La manipula¬ 
tion nettement intelligente, entre dix et vingt mois, est contempo¬ 
raine de l'acquisition de la parole i. 
Je ne veux pas entrer ici dans l’examen théorique des conditions 
que supposent tous ces faits. Je l’ai entrepris ailleurs. Ils suggèrent 
fortement — ce que nous savons de par ailleurs — qu’il ne faut pas 
assimiler deux sujets d’après la ressemblance d'un comportement 
partiel et qu’il y a à la base de l’acquisition du langage toute une 
série d’opérations mentales plus complexes que celles qui règlent la 
compréhension des situations élémentaires et la manipulation des 
objets2. 
H. Delacroix. 
1 .The Mentality of a child compared with that of apes (J. of genet. Ps., XXXVII. 
1930). L’auteur a répété sur sa fillette, âgée de deux ans et demi, les tests de 
Köhler. Le comportement de l’enfant est très semblable à celui du singe. Voir 
aussi W. E. y Latz, A comparison of the Behavior of Human Subject and Chim¬ 
panzees in similar controlled situations (Am. Ps. Assoc. 37th Congress). 
Recherches qui confirment, complètent et précisent les recherches de Boutan 
et de Mme Kohts. 
2. Dans son tout récent livre : L'acquisition du langage et ses retards, 
Mme a. Feyedx établit sur de très solides observations les défauts d’intelligence 
et surtout de caractère chez les enfants qui comprennent le langage et ne par¬ 
lent pas. Ce qui vient à l’appui de la thèse que nous soutenons page 15. 
JODHNAL CE PSYCHOLOGIE, 1935. 
2
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.