Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Instrumentologie: traité théorique et pratique de l'accord des instruments a sons fixes, l'harmonium, l'orgue a Tuyaux et le piano [...]
Person:
Fourneaux, N.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39346/283/
DES INSTRUMENTS A SONS FIXES. 
271 
primer cette troisième corde et accorder la seconde sur la pre¬ 
mière; et, retirant tout-à-fait le coin pour dégager la troisième 
corde, on accorde celle-ci sur les deux autres. Dans les pianos 
droits et obliques, où les marteaux sont placés dans la partie 
supérieure du meuble et devant les cordes, Dusage du coin 
simple est impossible; on y supplée par le coin à manche, que 
l’on fait passer entre les deux marteaux qui se trouvent à peu 
près vis-à-vis des cordes que l’on veut supprimer. Le coin à 
manche, comme le montre la Fig. 38, a deux extrémités de 
formes différentes, l’une A est semblable au coin ordinaire : on 
l’emploie pour supprimer deux cordes à la fois; l’autre extré¬ 
mité B est un coin à entaille : on s’en sert aussi, bien que plus 
rarement, pour supprimer deux cordes, en le plaçant de telle 
sorte que l’entaille e soit mise sur l’une d’elles et la pince, pen¬ 
dant qu’il appuie contre l’autre. 
Le peigne, Fig. 40, consiste en quelques pointes d’acier, 
sortes d'aiguilles assez fortes, enfoncées dans un petit manche 
en bois. On l’emploie pour piquer la garniture des têtes de mar¬ 
teaux, à l’endroit et autour de la partie qui entre en contact 
avec les cordes pendant la percussion de ceux-là. Cette opération 
a pour but de ramollir la garniture si elle est trop serrée, afin 
de modifier le son en le rendant plus doux. Mais, il ne faut user 
de ce moyen que très-sobrement, pour ne pas courir le risque 
de gâter la garniture d’un marteau. D’ailleurs, lorsque celle-ci 
sera de mauvaise qualité, c’est-à-dire, d’un feutre trop sec, 
l’emploi du peigne sera insuffisant ; et il n’y aura guère d’autre 
ressource, pour modifier convenablement le son, que de la 
changer. Comme l’usage du peigne se rapporte uniquement à 
Légalisation des sons, j’y reviendrai dans le paragraphe suivant. 
Outre les outils spéciaux que je viens de désigner, l’accordeur 
a encore besoin de quelques outils ordinaires. Il lui faut deux ou 
trois tourne-vis de différentes longueurs et grosseurs , une pince 
plate , une petite cisaille et un couteau à lame fine. La manière 
de se servir de ces derniers est assez connue pour que je n’aie 
pas à m’y arrêter davantage.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.