Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Instrumentologie: traité théorique et pratique de l'accord des instruments a sons fixes, l'harmonium, l'orgue a Tuyaux et le piano [...]
Person:
Fourneaux, N.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39346/267/
DES INSTRUMENTS A SONS FIXES. 
255 
ensemble : si Y on sent quelque battement, on retouchera à 
l’accord du tuyau ou des tuyaux qui le cause. 
Il faut remarquer que lorsqu’on accorde les jeux dont les 
tuyaux sont posés alternativement d’un côté et de l’autre sur le 
sommier, comme ils le sont presque tous dans les orgues un peu 
considérables, il faut baisser les touches alternativement en en 
omettant toujours une; on reviendra ensuite à toutes celles 
qu’on aura omises. Cette manière est plus commode pour l’ac¬ 
cordeur, et lui évite de courir continuellement d’un côté de 
l’orgue à l’autre, comme de lui faire perdre de vue la suite des 
tuyaux, qu’il serait obligé de chercher chaque fois qu’il chan¬ 
gerait de place. 
Le cornet étant complètement et parfaitement accordé, on 
accordera le plein-jeu, qui est encore un jeu de mutation. Il se 
compose aussi de plusieurs rangées de tuyaux, dont le nombre 
varie selon l’importance de l’orgue; mais il diffère du cornet en 
ce que chaque rangée de tuyaux occupe toute l’étendue du cla¬ 
vier, et que ces rangées, au lieu d’etre chacune une même série 
chromatique ascendante du grave à l’aigu, sont divisées en plu¬ 
sieurs séries partielles, ou reprises, dans lesquelles une partie 
des tuyaux de chaque série se reproduit dans celle qui la suit. 
Tous les facteurs ne suivent pas une méthode uniforme pour la 
composition du plein-jeu et de ses reprises, mais il est générale¬ 
ment adopté de n’employer, pour les rangées de tuyaux, que des 
quintes et des octaves sur les fonds de l’orgue, et point de 
tierces. Lorsque le plein-jeu a 8 ou 9 rangées, comme dans 
l’orgue qui nous occupe, le tuyau le plus grave de la première 
rangée sonne à l’unisson de Y Ut grave du prestant, ou bien de 
YUt grave de la doublette; dans les pleins-jeux moins complets, 
ce tuyau est généralement à l’unisson de YUt grave de la dou¬ 
blette. 
Pour accorder le plein-jeu, on procédera de la même manière 
que pour le cornet : en d’autres termes, on accordera séparé¬ 
ment et successivement tous les tuyaux de chaque marche, en 
les bouchant et débouchant comme il a été dit précédemment,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.