Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Instrumentologie: traité théorique et pratique de l'accord des instruments a sons fixes, l'harmonium, l'orgue a Tuyaux et le piano [...]
Person:
Fourneaux, N.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39346/243/
DES INSTRUMENTS A SONS FIXES. 
231 
férieure, cl la hauteur de la bouche, et c la lumière ou fente 
étroite par laquelle l’air venant du pied s’échappe pour aller frap¬ 
per le bord de la lèvre supérieure a; h est le biseau, dans les 
tuyaux en métal. 
11 y a trois sortes de tuyaux à bouche : les tuyaux ouverts, les 
tuyaux bouchés, et les tuyaux mixtes qui participent de ceux-ci 
et de ceux-là. Les tuyaux bouchés parlent toujours une octave 
plus bas que ceux qui sont ouverts et de même hauteur (Ire par¬ 
tie, page 25). 
Yoici, d’après D. Bédos, ce qu’il faut observer pour bien faire 
parler les tuyaux à bouche en général. 
1° Si, en y soufflant, le tuyau ne parle pas du tout, ce qui est 
rare lorsqu’il est bien monté, cela viendra de ce que la lame du 
vent qui sort de la lumière est dirigée trop en dehors ou trop en 
dedans, et qu’elle ne touche point la lèvre supérieure. On 
essaiera de faire sortir un peu la lèvre supérieure ou de la faire 
rentrer. Si le tuyau commence alors à donner du son, on recon¬ 
naîtra si la lame de vent est dirigée trop en dedans ou trop en 
dehors. Si la lèvre supérieure ne peut pas rester autant en de¬ 
hors ou en dedans, qu’on vient de la mettre, sans que le tuyau 
ne perde de sa grâce, on baissera ou on relèvera le biseau. En 
le baissant, on dirige le vent en dedans, et en le rehaussant on 
le dirige en dehors. Cette opération doit se faire avec propreté, 
avec beaucoup de discrétion, et peu à peu. On apportera tous 
ses soins pour rendre la lumière bien égale, tant pour la hauteur 
que pour la largeur. Si l’on a trop baissé le biseau, le tuyau 
octaviera ; alors on le rehaussera tant soit peu, ou l’on enfon¬ 
cera un peu la lèvre supérieure. S’il est tardif à parler, ce sera 
une marque que la lèvre supérieure sera trop en dedans, on la 
fera sortir tant soit peu. 
2° Lorsque la lumière est trop étroite, ou autrement dit, trop 
fine, le tuyau ne peut pas prendre d’harmonie : il aura toujours 
lesson sec et maigre. Si on l’élargit trop, le tuyau soufflera, il 
ne parlera pas net; ainsi, il faut un juste milieu. On essaiera 
donc de rétrécir ou d’élargir la lumière, pour éprouver si le
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.