Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Instrumentologie: traité théorique et pratique de l'accord des instruments a sons fixes, l'harmonium, l'orgue a Tuyaux et le piano [...]
Person:
Fourneaux, N.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39346/209/
DES INSTRUMENTS A SONS FIXES. 
197 
moins observées au fond, et que les imperfections trouvées, 
expliquent tout au plus les inégalités de timbre et d’intensité 
que F on observe dans les sons produits par les jeux de ces dia¬ 
pasons. Je fournirai, à l’appui de cette assertion, deux exemples 
qui me serviront en même temps à induire une règle générale 
pour l’accord des lames vibrantes. 
1°. — Considérons deux anches libres A et B, Fig. 22, dont les 
languettes l, V aient des dimensions telles, conformément aux 
lois des verges élastiques, que le son de À soit une tierce ma¬ 
jeure au-dessous du son de B. 
I 
M/ÿ/////, I 
A 
(y/W/Të.............. 
JB 
X//////Ä 
^///M 
Figure 22. 
Et supposons que l’on veuille faire rendre à B l’unisson de A, 
sans augmenter la longueur de la languette V. Commères vibra¬ 
tions sont proportionnelles aux épaisseurs des languettes, il 
faudra diminuer l’épaisseur de V jusqu’au point où ses vibrations 
seront égales à celles de l; de sorte que l’anche B, donnant 
l’unisson de l’anche A, pourra être considérée comme apparte¬ 
nant à un diapason d’une graduation différente de celle dip dia¬ 
pason de A. Et il est clair que cette différence de graduation 
déterminera une inégalité sensible dans l’intensité des deux sons : 
le son de la languette plus longue, l, devant être naturellement 
plus intense que le son de la languette plus courte, 
De plus, i’expérience démontre que, pour baisser sensible¬ 
ment le ton d’une languette, il faut diminuer l’épaisseur de 
celle-ci près de l’extrémité fixée, dans un espace occupant à peu 
près le tiers de la longueur de la languette. Or, dans le présent 
exemple, on peut supposer que l’on ait été obligé d’agir ainsi
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.