Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
De l'unité tonique et de la fixation d'un diapason universel
Person:
La Fage, Adrien de
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39336/94/
89 — 
que la science possède déjà, et auxquels on pourra 
joindre les procédés nouveaux et d’une précision 
plus grande encore découverts si ingénieusement 
par M. Lissajous lui-mème. D’après ce prototype 
seraient construits des étalons parfaitement sem¬ 
blables, qui seraient déposés partout où l’on doit 
veiller à la conservation des unités adoptées en 
France. Il pense que l’étalon se répandrait dans 
la facture, et que la condition de conformité de¬ 
venant, par la force des choses, une clause fon¬ 
damentale des transactions, il serait dans l’intérêt 
général de s’y conformer. 
Tout en abandonnant avec raison aux musi¬ 
ciens et aux facteurs d’instruments le soin de 
fixer le chiffre du diapason normal, M. Lissajous 
observe « qu’en prenant le chiffre exact de 1,000 
vibrations pour le si naturel de la gamme moyenne 
du piano, le la correspondrait dans le système de 
tempérament égal à 890,898 vibrations; ce qui 
donne, à très-peu près, le la actuel du Conserva¬ 
toire, ou le la adopté aujourd’hui dans la facture. 
Ce choix aurait donc l’avantage de rattacher in¬ 
directement l’étalon sonore au système déci¬ 
mal. » 
Nous allons voir dans un instant que ce système 
a trouvé des contradicteurs.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.