Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
De l'unité tonique et de la fixation d'un diapason universel
Person:
La Fage, Adrien de
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit39336/65/
— 61 
Brijon proposait l’adoption d’un instrument du 
même genre ; il le nommait aurillette', et préten¬ 
dait qu’il n’était sujet à aucun dérangement. Tou¬ 
tefois il a soin d’ajouter que s’il lui survient quel¬ 
que accident, le premier fabricant de serinettes 
venu peut le réparer. 
On sent bien qu’en dépit des assertions intéres¬ 
sées, ces instruments, d’un assez mince avantage 
dans la pratique, n’étaient pas plus propres que 
tout autre à fixer le ton. 
ARTICLE XV. 
CHANGEMENT DE DIAPASON EN FRANCE Aü COMMENCEMENT 
DE NOTRE SIÈCLE. 
Il serait fort curieux de pouvoir suivre exacte¬ 
ment les variations du ton régulateur depuis son 
origine ou même seulement depuis le commence¬ 
ment du siècle passé auquel, comme on l’a vu, 
se rapporte l’invention du tuning-fork de Jean 
Shore. 
Sauveur, en 1715, fixait le la de l’Opéra au 
nombre de 810 vibrations. Nous ne savons préci¬ 
sément rien de ce qui se passa jusqu’en 1752, 
1 Voyez Y Apollon moderne ou le développement intellectuel par 
les sons de la musique...., par G.-R. Brijon. Lyon, 4782, p. 87 el 
suiv.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.