Bauhaus-Universität Weimar

METRONOME PERFECTIONNE 
DI llIMll» 
Horloger Mécanicien„ Place Périgord, n.° 6^ 
A AMIENS. 
Mr. BIEN AIMÉ avait depuis long-temps 
cherché à suppléer à l'insuffisance des mots usités 
pour indiquer les diffère ns mou veine ns des mor¬ 
ceaux de musique. Déjà plusieurs essais faits par 
lui avaient donné des résultats satisfaisans, quand 
le Métronome de M. Maëlzel parut. 
L’empressement avec lequel le public a accueilli 
cette production, en a trop bien prouvé l’utilité 
pour que j’en dise quelque chose. 
Cependant en accordant à M. Maëlzel le tribut 
d’éloges qui lui est dû pour avoir établi des bases 
inconnues jusqu’alors , avoir donné le moyen de 
fixer, d’une manière invariable, les différens mou- 
vemens , pour avoir enfin trouvé le secret d’iden¬ 
tifier , en quelque sorte, l’exécutant avec le compo-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.