Bauhaus-Universität Weimar

14 — 
simples avec le son fondamental, représenté par 
les chiffres 1, 2, 4 (2 et 4 n’étant que la répétition 
du son fondamental à un degré plus aigu de 
l’échelle), se fondent dans une harmonieuse unité.. 
D’autres intervalles de plus en plus petits sont 
probablements produits confusément, et dès lors 
inappréciables directement par l’ouïe. Youlons- 
nous connaître ces intervalles, rien n’est plus aisé, 
nous n’avons qu’à compléter les indications des¬ 
physiciens et décomposer la quinte (*) en deux 
tierces majeure et mineure (rapport 4 à 5 et 5 à 6).. 
L’intervalle de tierce majeure, en deux secon¬ 
des; l’intervalle de seconde, en deux demi-tons; 
l’intervalle de demi-ton en deux quarts de tons, etc.y 
et nous aurons la série suivante d’intervalles : 
Octave 
1 à 2. 
Quinte ^2 à 3 
Quarte 
^2 à 3v 
■ 3 à 4 \ 
Tierce div... 
;4à5\ 
Î5 à 6 \ 
Secondes diverses.. 
8 à 9, 
i““ “\ 
!9 à 10 \ 
Demi-tons divers 
t16 à 17 
(17 à 18\ 
Quarts de tons divers. 
j32 à 33 
(32 à 34, etc., etc. 
P) La quarte n’est que le renversement de la quinte, c’est 
donc la quinte qu’il faut décomposer ; du reste le rapport 
4 à 5 produit directement dans l’expérience le prouve surabon¬ 
damment.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.