Bauhaus-Universität Weimar

— 106 — 
phénomènes acoustiques, afin d’arriver à créer 
l’acoustique des architectes et des facteurs d’ins¬ 
truments de musique, nous ferons remarquer que 
dans l’hypothèse de la production des harmoniques 
par la forme du corps sonore, le son musical de la 
corde pincée manifeste sa forme au sens de l’ouïe, 
forme cylindrique contenant les éléments de toute 
forme, identité dans la variété. 
Et en supposant que les expériences ulté¬ 
rieures des physiciens démontrassent que la forme 
du corps sonore n’a aucune influence sur la 
production des harmoniques, ce qui nous paraît 
impossible, le son musical n’en contiendrait pas 
moins dans ses flancs les éléments de la forme, les 
harmoniques produits, à quelque cause qu’on les 
attribue, étant dans des rapports simples et dans 
l’unité avec le son principal. Unité, c’est-à-dire 
identité dans la variété ; c’est la condition de la forme 
pour les yeux, les oreilles, l’intelligence, etc., etc. 
Voyons maintenant comment les éléments de la 
forme, constatés dans le son musical, réalisent la 
forme esthétique pour le sens de l’ouïe. 
Le son musical manifeste au sens de l’ouïe les 
éléments de la forme condensés, résumés dans le 
rayon sonore (son musical et harmoniques), comme 
Je rayon lumineux décomposé par le prisme de 
Newton résume, condense les couleurs élémen¬ 
taires; mais, hâtons-nous de le dire, la musique ou 
plastique de l’ouïe n’a pas sa raison d’être dans le
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.