Bauhaus-Universität Weimar

LE TOI BUE. 
241 
partiels qui offrent chacun une direction et une forme 
particulières. 
De même, l’oreille distingue parfaitement les diffé¬ 
rents mouvements sonores qui lui sont à la fois transmis 
par l’air. Transportons-nous par la pensée au milieu 
d’un bal, au moment où l’orchestre fait résonner une 
joyeuse fanfare. Quel mélange de sons qui cependant 
se distinguent encore avec plus ou moins de nclteté ! 
Des cordes de la basse et des bouches des hommes par¬ 
tent des ondes sonores d’une longueur de trois à qua¬ 
tre mètres; des lèvres roses des femmes s’élancent des 
ondulations plus courtes et plus rapides; le frou-frou 
soyeux des robes et le bruit des pas produisent de pe¬ 
tits tourbillons d’ondes fines et serrées, et tout cela se 
pénètre et se mélange sans se confondre, puisque l’o¬ 
reille distingue aisément les notes d’origine diverse. 
Cependant le conduit auditif, qui reçoit toutes ces im¬ 
pressions à la fois, n’est qu’un point en comparaison 
avec la masse d’air de la salle où se croisent tous ces 
mouvements vibratoires. L’oreille ne peut suivre les 
ondes sonores dans tout leur parcours comme l’œil qui 
observe l’agitation d’une nappe liquide. 
Si l’on jette une pierre dans une eau déjà agitée par 
des ondulations d’une certaine ampleur, on verra de 
petits cercles concentriques se propager sur la surface 
ondulée comme ils se propageraient sur l’eau tranquille. 
Au moment où le bourrelet circulaire coïncide avec la 
crête d’une des grandes ondes, la hauteur de cette onde 
se trouve subitement augmentée de la hauteur du bour¬ 
relet ; de même, la dépression circulaire en s’ajoutant 
momentanément à la dépression qui existe entre deux 
14
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.