Bauhaus-Universität Weimar

122 
L’ACOUSTIQUE. 
16 aunes (10 mètres) ; la galerie a une largeur d’envi¬ 
ron 5 mètres. Lorsqu’on tire un coup de pistolet de la 
grande fenêtre percée dans le mur de l’étage supérieur 
de l’aile gauche (à droite dans le dessin), l’écho le ré¬ 
pète quarante à cinquante fois ; le bruit de la voix est 
répété de 24 à 50 fois. Addison et Monge ont eu l’occa¬ 
sion de vérifier le fait. Bernoulli prétend même qu’il a 
compté un jour jusqu’à 60 répétitions. 
Dans les édifices voûtés on observe souvent de singu¬ 
liers effets d’échos qui s’expliquent d’une manière plus 
ou moins complète par les propriétés des courbes géo¬ 
métriques. L’ellipse est une courbe allongée, semblable 
à un cercle aplati ; à l’intérieur du contour sont deux 
points /', f (fuj. 55) qu’on appelle les foyers parce que 
chacun d’eux reçoit la totalité des rayons lumineux ou 
sonores qui, partis de l’autre, se sont réfléchis sur le 
contour intérieür de la courbe. Une personne postée à 
l’un des foyers d’une voûte elliptique entend parfaite¬ 
ment les paroles prononcées à voix sourde au foyer op¬ 
posé. Deux personnes qui se placent aux deux extré¬ 
mités d’un mur bâti en hémicycle allongé peuvent ainsi 
converser à voix basse sans être entendues en aucun 
autre point. Un mur de ce genre existe à Muyden, près 
d’Amsterdam,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.