Bauhaus-Universität Weimar

224 
Chlumsky, La forme actuelle de l’appareil Lioret. 
commande les deux mouvements. Le sillon du rouleau phono¬ 
graphique, passant sous le saphir du levier, l’attire par ses creux, 
le repousse par ses reliefs et lui fait ainsi répéter sa forme, à lui et 
au levier tout entier. L’image de cette forme répétée également 
par la pointe se dessine, agrandie, sur le papier noirci (fig. 8). 
Pour avoir une reproduction fidèle de la forme du sillon, 
il faut que la rotation du cylindre soit très lente ; autrement le levier 
se mettrait à vibrer pour son propre compte et altérerait le tracé. 
Pour se rendre compte de la précision avec laquelle le levier tra¬ 
vaille, il suffit de transcrire deux fois un même enregistrement et 
de mesurer les tracés obtenus. L’accord des mesures donnera des 
renseignements utiles sur ce point (v. R e m a r q u e s , 1. c.). 
D’après ce qui vient d’être dit, on voit que le maniement de 
l’appareil n’est pas difficile. En outre l’usage montre que le 
fonctionnement en est régulier et sûr et que c’est un bon outil de 
plus pour l’étude de beaucoup de questions qui intéressent la 
phonétique linguistique et médical. Jusqu’à présent on s’en est 
servi pour examiner des tracés de diapasons (M. Rousselot, 
Critique d’expériences,Revue de Phonétique, 
1911, fascicule 3e), pour mesurer la durée, la hauteur musicale et 
l’intensité, pour comparer deux appareils (Chlumsky, Com¬ 
paraison des tracés du phonographe et du 
petit tambour, Revue de Phonétique, 1912, 
p. 213), pour étudier le timbre (M- Gutzmann, Untersuchun¬ 
gen über das Wesen der Nasalität, Archiv für 
Laryngologie, tome 27, fascicule 1, où l’auteur décrit sa 
méthode de correction des tracés soumis à l’analyse mathématique; 
voir aussi V o x 1913, p. 35 et s.) et il y a d’autres travaux en 
préparation pour lesquels l’appareil apporte des données utiles. 
Il va sans dire que son emploi a ses limites. Il ne faudra pas lui 
demander plus que le phonographe ne peut donner et ceci, comme 
on sait, n’est qu’une petite portion de la phonétique. Pour le 
reste il faudra recourir à d’autres appareils, notamment à 
l’appareil enregistreur et l’appareil de M. Struycken. Néanmoins, 
on lui saura toujours gré s’il permet d’utiliser aisément ce que le 
phonographe nous donne.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.