Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L'Orgue-Expressif ou Harmonium. Tome I: Art, Histoire, Anatomie
Person:
Mustel, Alphonse
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit38229/95/
On le dirige par un clavier, des registres, des pédales, des genouillères, etc.,., ce qui paraît 
un monde pour celui qui ignore ce qui se passe à 1 intérieur et qui n est plus rien, que le résultat 
logique de l’action de tous ces organes ou mécanismes. 
C’est ainsi que nous avons vu les gens s’étonner que le clavier ne rende aucun son, même en 
manœuvrant la soufflerie, lorsqu’il n y ci aucun registre de tiré : d’autres surpris de ne pouvoir 
obtenir de force, malgré tous les registres ouverts et toute l’énergie déployée sur les pédales, 
cela, au moment où les genouillères de la Double-Expression flottant librement sur leur pivot, sont 
précisément dans la position où elles interdisent au forte de se produire, etc., etc. 
En ayant connaissance de la structure intérieure de l’Orgue-Expressif, l’instrumentiste sait où 
il va et ce qu’il fait; il se servira de l’instrument librement et largement ; il saura que tels ou tels 
effets sont possibles et que tels ou tels autres sont interdits : il en résultera pour lui un domaine 
d’effets insoupçonnés jusque-là, en même temps qu'une certitude absolue d'exécution. 
L’Orgue-Expressif, en ses éléments essentiels, se compose de trois parties qui sont en 
commençant par la base et en suivant la disposition telle qu elle existe dans 1 orgue même ; i" La 
Soufflerie, 2° La Laye ou Chambre aux Anches, 3 ° Le Clavier. 
A l aide du dessin schématique fig. 17. qui représente 
assez réellement la coupe théorique de la Laye. nous démon¬ 
trerons comment une anche libre peut entrer en vibration 
sous l’influence d'un courant d’air. 
B. B. B. B. représentent les parois d’une boîte her¬ 
métiquement close qui contient l’anche libre fixée sur un 
petit socle de bois R à l’aide de deux petites vis 1 . 
En S. S’. S", se trouvent trois évidements. Le premier S 
est un trou rond, de larges dimensions, pratiqué dans la 
surface inférieure de la boite B. B Le second S . que l’on 
voit verticalement au-dessus de l’anche, offre un plan rectangulaire de dimensions (longueur et 
largeur) proportionnées à celle de l’anche. 11 communique directement, en le rejoignant, au trou S , 
rectangulaire aussi, mais plus petit, pratiqué dans la partie supérieure de la boite B. Une partie 
mobile C, que l’on voit au-dessus de A” . a pour mission d’ouvrir ou fermer cet orifice. 
Voici constituée, à l’aide d’une disposition toute primitive, une véritable laye. 
S’il s’agit d’obtenir maintenant la vibration de l’anche A, il suffit, à laide d’un soufflet, 
de déterminer un courant cl air à l’intérieur du cube BB ; ce que 1 on obtient en faisant affluer 
l’air par l’ouverture inférieure A.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.