Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
L´Harmonium Diatonique. Nouvel instrument donnant au Plain-Chant l´accompagnement consonnant que réclame sa nature. Sa théorie établie en 12 questions et Son appréciation appuyée sur 12 documents
Person:
Collette S.O.C., Fr. Robert
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit38224/30/
30 
l’harmonium diatonique 
Cinquième Question : 
Quelle Impression font les accords consommants purs 
du nouvel Instrument? 
& 
Le nouvel harmonium était à peine installé dans son 
buffet, que déjà M. Norbert Van Beylen m’écrivait 
d’Anvers, le 19 avril 1901 : 
« Cet instrument m’a vivement impressionné par l’ingé- 
» nieuse solution du problème. Quoique je n’aie pas 
» l’oreille exercée, j’ai été frappé de la différence entre 
» l’accord de cet instrument et l’accord tempéré des autres 
» instruments. Théoriquement, je connaissais la différence 
» entre les deux méthodes, mais je ne me doutais pas 
» qu’elle pût être aussi grande pour l'oreille. » 
M. Victor Mazet, le si habile facteur breveté, m’écri¬ 
vant, le 15 avril, du projet de séance pour faire la démon¬ 
stration de l’instrument devant des hommes compétents, 
ajoute : « ...Personnellement je trouve la chose admirable. 
» Quel malheur que nous ne puissions pas faire nos instru- 
» ments dans les mêmes conditions! » 
A la séance du 23 avril, aux magasins de M. Victor 
Mazet, des quatorze membres réunis, il n’y en eut pas 
un qui ne s’empressât de donner la palme de la beauté tout 
à fait supérieure à la pureté si nette de l’accord diatonique- 
synton. M. J. Vivier, professeur d’harmonie, ne se 
lassait de répéter : « L’accord cou sonnant une fois en- 
» tendu, on ne sait plus supporter l’accord tempéré. » 
M. Charles Meerens écrit ce même jour, dans mon 
cahier d’appréciation: « C’est pour la première fois de 
» ma vie que j’ai pu constater la supériorité des accords 
»exempts de battements...■ Les puristes constateront
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.