Bauhaus-Universität Weimar

58 
AUSCULTATION DES POUMONS. 
III. — Période de résolution. 
La bronchophonie et le souffle tubaire de la pé¬ 
riode d’hépatisation ont disparu ; 
— La matité persiste, mais tend à devenir de 
moins en moins forte (submatité) ; 
— Enfin (fig. 39 et 40), l'on entend, dans toute 
la partie malade, des râles crépitants, dits de re¬ 
tour (KKKRR-KRR, KKKRR-KRR), qui diffè¬ 
rent des râles crépitants de la première période 
(KKKRR-U, KKKRR-U),en ce qu’ils sontplusgros, 
plushumides, moinsnombreux el entendus mix deux 
temps de la respiration et non à l’inspiration seu¬ 
lement, comme ces derniers. En réalité, rien ne 
les distingue des râles sous-crépitants très fins, 
avec lesquels il serait logique, dans un but de sim¬ 
plification, de les confondre à l’avenir. 
Symptômes cliniques. — Cliniquement la réso¬ 
lution de la pneumonie se reconnaît à trois signes : 
— 1° à l'abaissement brusque de la température, 
qui revient, en quelques heures, à 38 et 37 degrés ; 
— 2° au bon état général du malade, qui se sent 
parfaitement revenir à la santé; — 3° enfin, à 
l’expectoration de crachats, qui diffèrent de ceux 
de la première et de la seconde période, en ce 
qu’ils sont moins visqueux et remplacent la teinte 
rouillée, rouge-brique, par une couleur gris-jau¬ 
nâtre caractéristique.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.