Bauhaus-Universität Weimar

38 
AUSCULTATION DES POUMONS. 
§ 5. — Dilatation des bronches. 
Les signes de la dilatation bronchique sont : 
— Sonorité normale dans toute l’étendue de la 
poitrine ; 
— Râlesdu catarrhe humide (ronflants RRROOU 
et gros sous-crépitants GLGLGL-GL), disséminés 
un peu partout, comme dans celui-ci (voy. fig. 17 
et 18); 
— Enfin, en un ou plusieurs points, un ou plu¬ 
sieurs signes d’une caverne : gargouillement (GLOU¬ 
GLOU),— souffle caverneux (OUOUOU-OU),— et 
voix caverneuse ou de ventriloque (voirfig. 19 et 20 ). 
J'ajouterai : 
Que la caverne siège rarement au sommet (ca¬ 
ractère important pour la différencier de la caverne 
tuberculeuse) ; 
— Et que la dilatation bronchique est une ma¬ 
ladie de la vieillesse. 
Symptômes cliniques. — Les mêmes absolu¬ 
ment que pour le catarrhe humide (p. 36). Tous 
les matins, à heure à peu près fixe, le malade (qui 
habituellement est âgé), a un long accès de toux 
et expectore abondamment comme le catarrheux 
[véritables vomiques bronchiques). Il se sent soulagé 
lorsqu’il a vidé son sac et déblayé ses dilatations 
des mucosités qui les encombrent. Pas de symp¬ 
tômes généraux.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.