Bauhaus-Universität Weimar

LÉSIONS MITRALES. 
107 
souffles, un à chaque temps, et le Tac-Tac normal 
devient théoriquement FFFFou-FFFFou. C’est ce 
qu’on appelle le souffle prolongé de la pointe, signe 
caractéristique de la lésion mitrale double. 
Symptômes cliniques. — Se rapprochent beau¬ 
coup de ceux de l’insuffisance et du rétrécissement. 
— Le bruit perçu à l’auscultation, (bruit qui 
s’entend jusque dans l’aisselle et derrière le dos), a 
souvent une consonance particulière que Ton a 
iraduiteparle motFFFFOU-ta-ta-rrou, —FFFFOU 
étant le souffle en jet de vapeur de l’insuffisance : 
Fig. 75. — Tracé de l’insuffisance et du rétrécissement réunis. 
— rrou, le roulement du rétrécissement ; — ta-ta, 
le dédoublement du 2e TAC, qui se produit sou¬ 
vent ici, en même temps que les souffles, et 
constitue un des signes distinctifs de la lésion. 
Quelques auteurs font, de ce bruit spécial, un signe 
pathognomonique du rétrécissement mitral pur; 
d’autres, avec plus de raison selon nous, un signe 
de l’insuffisance et du rétrécissement réunis. 
— Le pouls est petit, fréquent et irrégulier 
(fig. 75) : —petit, comme dans l’insuffisance et le
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.