Bauhaus-Universität Weimar

LÉSIONS MITRALES. 
IOI 
place dans la pathologie de l'appareil circulatoire; 
9° La chloro-anémie, qui s’accompagne de signes 
auscultatifs spéciaux; 
10° Enfin, les autres maladies de cœur, beaucoup 
moins importantes que les précédentes au point do 
vue de l’auscultation. 
Article Ier. — Lésions mitrales. 
Ce sont de beaucoup les plus fréquentes de toutes 
les maladies de cœur, celles qu’on observe jour¬ 
nellement. Elles existent à tout âge et reconnais¬ 
sent le plus ordinairement pour cause l’endocar¬ 
dite rhumatismale, à laquelle elles succèdent. 
Leur foyer commun d’auscultation est le foyer 
mitral, c’est-à-dire un point situé au niveau du cin¬ 
quième espace intercostal gauche, à 10 centimè¬ 
tres de la ligne médiane. 
Or, en mettant l'oreille sur ce point (voir fig. 71), 
on peut entendre : 
FFFF ou-Tac, s’il y a insuffisance ; 
Tac FFFFou, s’il y a rétrécissement ; 
FFFFou-FFFFou, s’il y a en même temps insuf¬ 
fisance et rétrécissement, ce qui arrive fréquem¬ 
ment. On dit alors qu’il existe un souffle prolongé 
de la pointe. 
Nous allons passer successivement en revue 
chacune de ces lésions. 
6.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.