Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
De l'action physiologique des courants à haute tension et à grande fréquence
Person:
Spasski, N.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit36251/4/
238 
de l’action physiologique des courants etc. 
des cylindres. De chacun de ces flacons part une série de flacons laveurs com¬ 
muniquant par l’autre bout avec la cloche, dont le support est traversé à cette 
fin par deux tubes des deux côtés opposés. En mettant en mouvement la turbine, 
nous obtenons de cette manière un courant d'air régulier et continu qui 
de dessous la cloche se dirige à travers les flacons laveurs (G) vers les cy¬ 
lindres oscillants, et de là retourne sous la cloche par un second système 
de flacons laveurs (Gt). Les flacons laveurs (de Miinke et Drächsel) renfer¬ 
ment dans l’ordre suivant de l’acide sulfurique pour absorber l’eau, de la potasse 
caustique en solution et en morceaux pour retenir l’acide carbonique, puis 
encore de l’acide sulfurique et, en dernier lieu, de la potasse caustique en 
morceaux pour absorber les petites quantités d’acide sulfurique entraînées par 
le courant d’air. A mesure que l’oxygène est absorbé par l'animal et l’acide 
carbonique retenu dans les flacons laveurs, de nouvelles quantités d’oxygène 
arrivent d’un spiromètre, après avoir passé par la potasse caustique et l'acide 
sulfurique. Dans les tubulures à la partie supérieure de la cloche sont fixés: 
un thermomètre (n), un manomètre (o) et un tube (p), à l’aide duquel on 
peut toujours prendre de dessous la cloche une portion d'air pour l’analyse. 
La pression sous la cloche était toujours maintenue égale à la pression atmos¬ 
phérique et la t° de l’air extérieur au même degré, environ 16° C. On 
imprimait au courant d’air une vitesse de 50—70 litres par heure, la teneur 
en l’acide carbonique sous la cloche étant de 1 pour cent environ. 
Le dispositif dont je me suis servi pour obtenir les courants alternatifs à haute 
tension et à haute fréquence était le suivant: le courant constant venant de la station 
centrale (de l’université) entrait dans un rhéostat, d’ou une partie du courant, 
d’une force de 10 ampères et d’une différence de potentiels aux bornes de 
la bobine égale à 30 volts, entrait dans le circuit primaire d’une spirale de 
Ruhmkorff. Un alternateur du système Ducretet, actionné par quatre accumu¬ 
lateurs, donne jusqu'à 1200 alternances par minute. L'étincelle de la bobine 
secondaire a 25 ctm. de long. La disposition ultérieure des appareils est 
double. Dans une série d’expériences les bornes des circuits secondaires d’une 
spirale de Ruhmkorff sont mises en communication avec les armatures internes 
de deux jarres de Ley de de 50 ctms de haut sur 25 ctms en diamètre; un 
couple d’autres conducteurs va des mêmes armatures internes au déchargeur. 
Les armatures externes des jarres de Leyde sont mises en communication 
avec un solénoïde constitué de 7 tours d'un gros fil de cuivre entourant la 
cloche sous laquelle se trouve l’animal (dispositif de Lodge. d’Arsonval. Prin¬ 
cipes des recherches physico-chimiques, du prof. L. Morokhowetz, T. II, p. 
330, en russe). Une petite lampe à incandescence de 10 volts et 1,8 ampères, 
placée entre les deux bouts d’un anneau de cuivre de 25 ctms de diamètre 
et portée sous la cloche, est allumée au blanc. Des tubes de Geissler se met¬ 
tent à luire. Cela prouve l’existence dans l’intérieur de la cloche d’un champ 
électromagnétique alternatif dans la sphère d’action duquel se trouve le cobaye. 
Dans une autre série d’expériences, les bornes du circuit secondaire de la spi¬ 
rale de Ruhmkorff sont mises en communication l’une avec l’armature 
externe, l’autre avec l’armature interne d’une jarre de Leyde; à partir de 
là le courant est fermé par un transformateur constitué de 5 tours d’un gros
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.