Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
De l'origine de l'eau de l'amnios dans ses rapports avec la fonction excrétoire des organes de digestion du fœtus
Person:
Kistiakowski, V.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit36152/10/
164 
DE l'üKIGINE DE l’eAU DE L’AMNIOS. 
de l'amnios de vache, quoiqu'il n’ait pas été mené jusqu'à la fin du dévelop¬ 
pement du fœtus, s'étant arrêté à peu près à la moitié du neuvième mois, 
appartient à Döderlein; c’est ce même travail dont j'ai donné, plus haut, le 
résumé, en parlant de sa théorie sur l’origine de l’eau de h amnios. 
Mes analyses sur la composition chimique de l’eau de l’amnios de vache 
se rapportent à toute la période, depuis le moment de la formation de ce li¬ 
quide jusqu’au développement complet du fœtus, comme le montrent les don¬ 
nées du tableau Les parties constituantes de l’eau de l’amnios sont: l’eau, l’al¬ 
bumine, le sucre, le chlorure de sodium, des phosphates et des substances 
extractives; dans la seconde moitié du développement du fœtus, les quantités 
d’albumine diminuent jusqu’à ne plus laisser que des traces, et la mucine, la 
bilirubine avec des traces d’acides biliaires viennent s’ajouter au liquide. Pour le 
dosage j'ai précipité l’albumine et la mucine par l’alcool, et je me suis servi de la 
même portion, après évaporation de l’alcool, pour déterminer le sucre par le 
procédé de Fehling: avant la précipitation par l’alcool, les portions pesées de 
l'eau de l'amnios furentévaporées et le volume considérablement diminué. 
La détermination des substances solides, tant organiques qu’inorganiques, s’est 
fait selon la méthode ordinaire; pour déterminer le chlorure de sodium se¬ 
lon le procédé de Neubauer, je me suis servi quelquefois des cendres de la 
même portion, mais plus souvent de celles d’une nouvelle portion préalable¬ 
ment pesée. L’incinération s’effectuait très vite sans addition de salpêtre et 
de bicarbonate de soude, ce qui était dû aux quantités minimes de matières 
organiques et aux quantités prédominantes de substances inorganiques, princi¬ 
palement de chlorure de sodium, ainsi qu’aux petites quantités de phosphates, 
qui rendent ordinairement la combustion du charbon plus dificile. Les résul¬ 
tats des analyses de l’eau de l’amnios de vache sont réunis dans le tableau 
ci-après; les changements des propriétés physiques qui ont lieu pendant le dé¬ 
veloppement du fœtus y sont également notés (Tableau 1). 
Les chiffres donnés montrent que la quantité de l'eau d’amnios aug¬ 
mente d une manière régulière jusqu’à la fin de la première moitié de la ges¬ 
tation, puis, la source d'où elle tirait son origine ayant changé, cette quan¬ 
tité diminue rapidement jusqu’à la fin du huitième mois environ, après quoi 
elle augmente de nouveau jusqu’à la parturition. Ces mêmes chiffres indiquent 
que l’eau de l'amnios de vache n’a une composition constante que pendant la 
première moitié et les deux derniers mois de la gestation et qu elle n’en a pas 
clans la période intermédiaire, pendant que l'excrétion du méconium se produit. 
Malgré les différences qui s'observent dans les propriétés de 1 eau de l’amnios 
de vache pendant la première et la dernière période du développement du 
fœtus, la quantité de substances solides et de matières tant organiques qu'inor¬ 
ganiques dans le liquide séreux, aussi bien que dans le liquide mueilagineux 
varie dans des limites très étroites, ne dépassant pas 1,12—1,25 pour cent, il 
s’en suit donc que lorsque l’eau de l'amnios est séreuse, c'est le sucre qui prédomine 
dans les substances organiques, — lorsque, au contraire, la consistance devient 
mucilagineuse, c’est la mucine, qui devient plus abondante pendant la période 
de l’excrétion du méconium. La quantité de sucre, qui ne manque jamais dans 
l’eau de l’amnios, va en augmentant jusqu’au huitième mois, après quoi elle
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.