Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
De l'innervation de la rate (Comptes rendus de la Société des Naturalistes et des Médecins de Tomsk, 1896-7)
Person:
Veliky, W.
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit36131/1/
EXi’LOKATION DU (''ITAMI* ÉLEOTKOSTATKjrO. 
109 
Conformément à F exposé, H. Helmholtz, en 1869 (p. 531) observa: 
que, parmi les phénomènes manifestés dans les inducteurs ou¬ 
verts ou fermés a l'aide d'un conducteur d'une résistance élevée, 
par exemple, par un nerf, il n existe qu’une différence de quan¬ 
tité: que, dans ce dernier cas, le courant passe plus vite et que les bouts de 
la bobine joints a un diélectrique ne représentent ici que des condensateurs— 
cette idée avait déjà trouvé place dans les travaux de Masson & Bréguet 
et de Sinsteden (a. p 365). Ces données de H. Helmholtz, d’un côté, et nos 
expériences décrites plus haut, de l'autre, viennent éclaircir d’une façon par¬ 
faite les observations de E. du Bois Reymond, observations qui, depuis 1841, 
.restèrent isolées jusqu’à nos jours, mais qui furent expliquées par E. du Bois 
Reymond même, tout-à-fait conformément à la théorie de la charge électrosta¬ 
tique. Dans ses expériences, du Bois Reymond (p. 429) reliait les pôles de 
la bobine induite d’un inducteur isolé par un conducteur humide, sur lequel 
il posait transversalement les nerfs de deux jambes galvanoscopiques—elec¬ 
troscope-]). Bien (pie les nerfs fussent percés perpendiculairement à l’axe et 
entoures par une ligature, entre les conducteurs et leurs muscles, les pat¬ 
tes se contractaient aussitôt qu'on les touchait. 
(A suivre). 
BIBLIOGRAPHIE. 
1. Analyses. 
Veliky, W„ B r O f esse u r d e p h y s i o 1 o g i e à 1U n i v e r s i t é I m p é- 
riale de Tomsk. De l'innervation de la rate (Comptes rendus de 
la Société des Naturalistes et des Médecins de Tomsk, 1896 — 7). 
Dans un de ses cours de démonstration, où l’auteur voulait montrer sur 
un chat éthérisé et assoupi par l’hydrate de chloral la contraction de la rate 
sous l'influence de l'irritation immédiate de cet organe par un courant d’induc¬ 
tion, le hasard lui ht constater le fait suivant: 
Lorsque, la paroi de l’abdomen ayant préalablement été ouverte, la rate 
fut retirée par la plaie avec beaucoup de précaution, elle était fortement con¬ 
tractée et de couleur rose tendre. Atin d’obtenir un elfet bien tranché, l'auteur 
attendit quelque temps qu’elle se dilatât pour l'irriter ensuite. Comme la dila¬ 
tation s'opérait lentement, il eut l’idée de l'irriter mécaniquement en la, tou¬ 
chant légèrement du manche de bois de son scalpel. 1/effet fut surprenant. 
On vit la rate se gonfler fortement dans tous les endroits où l'irritation 
avait eu lieu et des striures apparaître sous forme de petites protubérances et 
de bourrelets qui se localisaient dans les régions soumises à l'irritation. Si l'une 
des moitiés seule subissait l’irritation, cette moitié se gonflait partout d’une ma¬ 
nière égale et le sang y affluait fortement, indépendamment de l’autre moitié 
qui n’éprouvait aucun changement. Si, au contraire, la surface entière de la rate 
subissait le contact, le volume de cet organe atteignait le triple de son volume 
a l'état contracté.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.