Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
La méthode graphique dans les sciences expérimentales et principalement en physiologie et en médecine
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit3585/233/
208 
APPAREILS INSCRIPTEURS UES MOUVEMENTS. 
Inscription des vibrations sonores. 
Aux mouvements rectilignes alternatifs doivent se rattacher les 
vibrations des cordes, des diapasons, des verges élastiques et des 
membranes. 
Ces mouvements ont été étudiés à l’aide de la méthode graphi¬ 
que par un grand nombre de physiciens parmi lesquels Helmholtz, 
Kœnig, Lissajous et tant d’autres ont fait des découvertes de pre¬ 
mier ordre. C’est à Desains et Lissajous que revient l’honneur 
d’avoir inauguré la méthode d’inscription des phénomènes acous¬ 
tiques ; ces physiciens imaginèrent de tracer les vibrations d’un 
diapason sur une plaque animée elle-même de vibrations perpen¬ 
diculaires à celles du style. Un mouvement de translation im¬ 
primé au diapason donnait au tracé la forme sinueuse où se 
lisent les combinaisons des deux mouvements vibratoires. On peut 
affirmer que c’est à l’emploi de la méthode graphique que l'acous¬ 
tique doit d’être aujourd’hui l’une des sciences les plus avancées. 
11 faudrait de longs développements pour exposer, même som¬ 
mairement, la manière dont se combinent entre elles les vibra¬ 
tions de différents nombres et pour reproduire les figures graphi¬ 
ques qui caractérisent leurs accords. Pour les détails de cet intéres¬ 
sant sujet, nous renverrons aux traités spéciaux1. 
En résumé, on voit que tout mouvement recti¬ 
ligne peut être inscrit d’une manière asçez facile, 
soit que ce mouvement se produise dans une seule 
direction, soit qu’il ait lieu alternativement dans 
les doux sens. 
i-ig. in. irajecioire Qn a vu plus haut2 comment, suivant la mé- 
cl une verge de 1 7 
wiicatstonc, vi- thode des acousticiens, on trace sur le papier la 
hrant dans le rap- , , 
port de 2 à 3. Trace trajectoire décrite par une verge de Wheatstone 
papier'immobile**" 'l11* vibre suivant deux directions perpendiculaires 
l’une à l’autre. La figure 111 montre une de ces 
trajectoires ; elle n’exprime que le parcours de la pointe écrivante, 
abstraction faite du temps employé par cette pointe à décrire telle 
ou telle partie de la courbe tracée. 
1. Janiin, Traité de physique. 
2. Page 128.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.