Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons de physiologie expérimentale appliquée à la médecine, faites au collége de France: Cours du semestre d'hiver 1854-1855
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit3422/40/
:v> 
MOVKNS I)K RECONNAITRE 
ru des acides Imins particuliers avec une rapidité 
d’autant plus grande que les alcalis sont plus concen¬ 
trés et la température plus élevée. 
.le vais vous rendre témoins de ces caractères diffé¬ 
rentiels des sucres par l’expérience, .le prends dans nu 
tube de verre bouché par un bout un peu d'une disso¬ 
lution de sucre de betteraves parfaitement pur, j'v 
ajoute une dissolution concentrée de potasse caustique 
à la chaux, je chauffe et vous voyez ce mélange bouillir. 
Il ne se produit aucune modification dans le liquide, 
qui reste parfaitement transparent et incolore, ce qui 
n'aurait pas lieu si le sucre n'était pas pur et contenait 
du sucre de la seconde espèce. L'alcali caustique n’a 
pas coloré la liqueur ni détruit le sucre, car on s'assure¬ 
rait, en séparant le principe sucré de la potasse, rpi'il a 
conservé les caractères primitifs. 
Je mets dans un autre tube un peu d'une dissolution 
de sucre de fécule, j’y ajoute la même solution de po¬ 
tasse caustique, et je fais bouillir; vous voyez la liqueur 
se colorer en jaune, et prendre successivement une 
teinte brune de plus en plus foncée. Celte réaction 
fut indiquée en 1840 (1) par M. Chevallier, qui s'en 
servit pour reconnaître la richesse des cassonades et la 
falsification du sucre de canne par le sucre de fécule. 
Maintenant, pour constater l'action des acides, je 
prends dans un troisième tube un peu de notre pre¬ 
mière dissolution de sucre de betterave, je la chauffe 
après y avoir ajouté quelques traces d'acide sulfurique; 
vous voyez la liqueur bouillir. Bien qu’à la première 
(1) Bulletin de la Société d’er.courageivent. Paris. 1842, p. 2G7.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.