Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Leçons de physiologie expérimentale appliquée à la médecine, faites au collége de France: Cours du semestre d'hiver 1854-1855
Person:
Bernard, Claude
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit3422/393/
r.LYCOr.lÎNIE FOETALE. 385 
d'acidc caiboniquc et d'hydrogène, et l’on trouve (te 
l’acide butyrique dans la )i(|ueui'. 
Mais, pour obtenir seulement de l’acide lactique, on 
arrête la fermentation à un certain point, et l’on emploie 
le procédé suivant, qui est celui dont M. Leconte 
s’est servi. On sature, a l’aide du carbonate de chaux, la 
liqueur acide provenant de la fermentation des muscles 
ou des poumons de fœtus; on filtre et l'on évapore à 
siccité au bain-marie.On traite alors par l’alcool, qui 
sépare ic résidu en deux parties : l une soluble et l'autre 
insoluble. On ajoute, dans la partie alcoolique soluble, 
de l'acide sulfurique jusqu'à ce qu’il y en ait un léger 
excès de manière à précipiter toute la chaux, et en se 
débarrassant delà plus grande partie de l'alcool par une 
distillation au bain-marie, après avoir «ajouté un exc *s 
de carbonate de plomb et un peu d’eau , on maintient 
la température jusqu'à ce que le liquide ne rougisse 
plus le papier bleu de tournesol ; on filtre pour se 
débarrasser de l'excès de carbonate et de sulfate de 
plomb : il reste ainsi le sel organique (lactate) de plomb 
qu’on évapore au bain-marie. On traite derechef le 
résidu par l'alcool, on obtient encore une solution 
alcoolique et un nouveau résidu insoluble. La solution 
alcoolique doit contenir le lactate de plomb. On sépare 
la majeure partie de I alcool par la distillation; on 
ajoute de l’eau et l’on se débarrasse par l'ébullition du 
reste de l'alcool. On fait passer alors dans la liqueur 
un courant d'hydrogène sulfuré qui forme du sulfure 
de plomb, qu’on sépare par filtration. On concentre de 
nouveau le liquide très fortement au bain-marie , on 
95
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.