Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Hydrodynamique expérimentale. Le mouvement des liquides étudié par la chronophotographie
Person:
Marey, Étienne Jules
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/image/lit33418/2/
360 
LA NATURE, 
imprimé au liquide, en l’accélérant d'une manière 
graduelle, on tombe dans d’autres périodes de clapo¬ 
tis où les ondes sont plus courtes, comme celles de 
la figure C. Dans tous les cas, le profil de l'onde qui 
passe par les crêtes et les creux a la forme que les hy- 
drauliciens lui ont assignée : celle d’une troehoïde. 
Les ondes animées de translation, vagues et houles, 
montrent sur les images chronophotographiques la 
vitesse de leur 
transport ainsi. 
que leurs change¬ 
ments de forme 
et d’amplitude. 
La ligne D re¬ 
présente par la 
Chronophotogra¬ 
phie une vague 
produite de la 
manière sui¬ 
vante. Le cylindre 
qui sert à mettre 
l’eau en mouve¬ 
ment est immer¬ 
gé dans le canal 
à l’extrémité droi¬ 
te de la paroi de 
cristal, en un 
point invisible à 
l’observateu r. 
Quand l’agitation 
de l’eau est pas¬ 
sée, on soulève ce cylindre, puis on le replonge brus¬ 
quement. La série d’images qui se voient sur la figure 
D correspond aux premiers instants du phénomène. 
C'est d’abord une suite d'abaissements progressifs 
du niveau de l’eau à mesure que le cylindre émerge; 
puis une brusque 
intumescence au 
moment où le 
cylindre est plon¬ 
gé de nouveau. 
Cette intumes¬ 
cence chemine 
vers la gauche en 
diminuant peu à 
peu de hauteur. 
Des ondes plus 
petites interfè¬ 
rent avec l’onde 
principale et l’ac¬ 
compagnent dans 
sa marche. 
Comme le 
nombre des ima¬ 
ges était de qua¬ 
torze par' secon¬ 
de, on connaîtra 
la vitesse de l’on¬ 
de à chaque in¬ 
stant, en mesurant d’après l’échelle métrique le che¬ 
min parcouru par sa crête pendant chaque qua¬ 
torzième de seconde, soit environ 0m,16, ce qui
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.