Bauhaus-Universität Weimar

INTESTIN. 
387 
réaction du milieu. — Influence sur la trypsine des électrolytes, de la chaleur, de diverses 
albumines, des ferments, des microbes, des antiseptiques. — Mesure de l’activité tryptique. 
— Tubes de Mett, cubes d’albumine, digestion de la caséine. Conductibilité électrique. Vis¬ 
cosité. Réaction du biuret. Lois d’action. — e) Le ferment lab. — f) La lipase. — Histo¬ 
rique. — Action de la lipase sur les graisses : émulsion et saponification, action réversible de 
la lipase. — Action de la lipase sur les diverB éthers. — Conditions d’action de la lipase. 
Action du milieu, de la température, des électrolytes, de la bile. — Dosage de la lipase. '■— 
B) Le suc intestinal. — Obtention du suc intestinal : Les fistules intestinales. — Rendement 
des divers segments intestinaux. — Caractères chimiques du suc intestinal. — Innervation 
sécrétoire de l’intestin. — Ferments intestinaux. (Kinase: voir suc pancréatique). — 1° Amy¬ 
lase. — 2° Maltase. — 3° Invertine. — 4° Lactase. — 5° Raffinase. — 6° Tréhalase. — 
7° Ferments des demi-celluloses. — 8° Lipase. — 9° Êrepsine de Cohnheim. — 10° Nu¬ 
clease. — 11° Ferment lab. — 12° La mucinase. — 13° L’arginase. — C) Bile (voir 
article Bile de ce Dictionnaire. — D) Microbes intestinaux. — Moment d’apparition dans le 
tude digestif. — Répartition dans l’intestin. Quantités; variétés; digestions microbiennes. La 
vie sans microbes. 
2° La résorption intestinale dans l’intestin grêle. 
A) L’Eau et les sels. — Expériences sur la résorption de l’eau et des sels; les théories : la 
filtration, la diffusion et l’osmose, théorie physique mixte, l’activité spécifique des cellules 
intestinales. Voies d’absorption. — B ) Les substances solubles dans les corps gras. — C) Les 
Graisses. — Théories de l’émulsion des graisses, de l’émulsion des acides gras, de la dissolu¬ 
tion des graisses. Rôle primordial de la bile. — Phénomènes histologiques de la résorption des 
graisses; remaniements des graisses par l’intestin. Voies d’absorption. — D) Les Albumines. 
— Sous quelle forme le passage des substances azotées est-il possible dans le torrent circu¬ 
latoire? Albumines naturelles, albumines et peptones, acides aminés. Sous quelles formes 
l’administration des albumines est-elle susceptible de maintenir l’équilibre azoté? Albumines 
naturelles, albumines et peptones, acides aminés. Sous quelle forme l’albumine passe-t-elle dans 
le torrent circulatoire ? Albumines, albumoses et peptones, acides aminés. —- E) Les Hydrates 
de Carbone. — Les monosaccharides seuls sont susceptibles d’être résorbés directement. 
Vitesse de résorption des divers hydrates de carbone.— F) Les Gaz. — G) Substances diverses. 
3° Le gros intestin. 
Sécrétions et ferments. — Résorption. 
IL ÉTUDE SYNTHÉTIQUE DES PROCESSUS INTESTINAUX. — Coordination de l’apport gas¬ 
trique et de la résorption intestinale. — Mécanisme complexe de cette coordination. Réflexes 
acide gastrique et duodenal, distension intestinale, etc. — Mouvement du chyme dans l’in¬ 
testin. — Coordination des activités des divers ferments intestinaux. — Antagonisme d’aetion 
des divers ferments intestinaux. — Coordinations des sécrétions intestinales et de l’arrivée 
du chyme dans l’intestin : a) Suc 'pancréatique, théorie réflexe, théorie humorale. Sécrc- 
tine, préparation de la sécrétine, nature de la sécrétine, effets divers de l’injection de séeré- 
tine. — c) Bile. — d) Suc intestinal. — Le système nerveux, la sécrétine, les sels, les agents 
divers. — Adaptation des sécrétions digestives à l’alimentation. — Suc pancréatique. Adapta¬ 
tion extemporanée, à longue échéance, chez les animaux et chez l’homme. — Desquamation de 
l’intestin et arrivée du chyme. — Sécrétion et résorption des ferments. — La toxicité du 
contenu intestinal et le rôle protecteur de l’intestin. — La défense de l'organisme par l’intestin 
et le foie. — Coordination des fonctions d’excrétion de l’intestin et des reins. — L'alimenta¬ 
tion entérique et parentérique. — Péristaltisme et sécrétions intestinales. Purgatifs. — Pro¬ 
cédés indirects d’examen des sécrétions intestinales. — Augmentation des échanges pendant 
la digestion. — Innervation de l'intestin (sécrétoire et vaso-motrice). 
III. ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE COMPARÉES. ■— Anatomie comparée. — Définition de l’in¬ 
testin. — Étude de la cellule absorbante. — Structure de l’intestin. — Physiologie comparée. 
— Vaviation de la forme de l’intestin et alimentation. — Variation des glandes annexielles 
de l’intestin et alimentation. — Variations des divers ferments dans la série animale. — Diges¬ 
tion cellulosique, — Voies d’absorption des graisses. — Respiration intestinale. 
Dans la physiologie de. l’intestin nous envisagerons non seulement les processus qui 
ont leur siège dans les tuniques intestinales, mais également ceux qui se passent dans 
la lumière de l’intestin; les premiers n’étant la plupart du temps que la suite naturelle 
des seconds. 
Division du sujet. — Comme les fonctions de l’intestin sont nombreuses et qu’elles 
entrent pour la plupart presque simultanément en jeu, comme d’autre part elles diffè¬ 
rent notablement chez les divers animaux, il nous a paru convenable d’en diviser l’étude 
en trois chapitres distincts. Dans le premier nous étudierons isolément les divers pro¬ 
cessus intestinaux, dans le second nous exposerons la coordination de ces processus, et 
dans le troisième nous montrerons leurs variations dans la série animale.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.